29/12/2010

Cela n'arrive pas qu'aux autres!

Bernie Sanders est sénateur aux Etats Unis depuis 2007, et étiqueté indépendant et son discours doit aussi être compris pour nous citoyens européens, aussi je vous le transmets :

 Le 6 décembre dernier, lors du vote de clôture concernant les impots, Bernie Sanders prend la parole.

  L'évolution sociétale des US qu'il décrit là fait froid dans le dos, et il n'hésite pas à qualifier les Etats Unis comme le pays ou le partage de la richesse est le plus inégalitaire au monde, devançant en cela toutes les républiques bananières décrites dans les livres d'écoles de son pays.

Quelques chiffres clés à retenir :

 1 % de la population détiennent 23.5 % de la richesse nationale, davantage que les 50% les plus pauvres.

 Parmi ces 1%, les 10% les plus riches (soit 1/1000) détiennent 12% de la richesse nationale.

 Un petit historique de cette répartition des richesses au cours des 40 dernières années est évoqué, et voici comment celle ci a évolué :

 En 1970, ces 1% les plus riches détenaient 8% de la richesse nationale

 1980, 14%

 1990 18%

 2010 23.5%

 De 1980 à 2005, 80% des nouvelles richesses crées aux US ont été captées par ces 1% les plus riches.

 Mais au delà du constat chiffré, écoutez la démonstration de Bernie Sanders qui, paraphrasant ses collègues du sénat qu'il côtoie tous les jours, s'exclame :

 "Oh oui, nous sommes très inquiets concernant la dette de 13700 milliards de $ du pays, très inquiets sur l'avenir de nos enfants mais, bon, il est aussi très important que nous ayons réduit les impôts des 2% les plus riches de 700 milliards de $ sur 10 ans..."

 Etrange, j'ai l'impression d'avoir déjà entendu cela quelque part...mais ce doit être ma mémoire qui me joue des tours.

  Etrange aussi, le descriptif des solutions que proposent certains, à savoir ramener les US aux années 20 et éliminer toute trace de législation sociale.

  Quelque chose me dit, en constatant ce qui se passe en Europe, notamment en Grèce, en Irlande, au Portugal, en Espagne, en Angleterre et, dans une moindre mesure (pour l'instant) en France, que ces idées semblent avoir ses partisans de ce coté ci de l'océan, mais la encore, sûrement qu' une paranoïa mal diagnostiquée me fait dire n'importe quoi.

  Bien entendu, de tels propos tenus dans un cénacle US sont stupéfiants, et il est parfaitement prévisible d'anticiper la manière dont ils peuvent être attaqués

. Une recherche rapide sur Google vous en donne un petit aperçu ici ou , rien d'étonnant au pays de l'oncle Sam.

  Je ne sais pas si, comme le disait Wolinski :

" Ce sont les circonstances délétères politiques qui amènent un homme providentiel au pouvoir; comme ce fut le cas pour le MCG,  jamais vraiment les élections"

 Ce qui est clair, par contre, c'est que l'absence totale de réactions ponctuant la fin de son discours implique, de toute évidence, qu'aucun des sénateurs élus constituant son auditoire n'est cet homme là. 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

27/12/2010

PROJET D'AGGLO: LA POUDRE AUX YEUX

Voilà que le 8e Grand prix européen de l’urbanisme récompense le projet d’agglomération franco-valdo-genevois. Le conseiller d’État Robert Cramer, père spirituel de ce projet-flop, et Mark Muller conseiller d’État, entourés d’Etienne Blanc, président de l’ARC, ont ainsi été appréciés pour leurs "démarches prometteuses". Le jury, nous dit-on « a été impressionné par la manière [fallacieuse] dont les frontières  administratives et nationales ont été franchies afin de parvenir à une vision commune et à un plan d’aménagement de l’agglomération de Genève » en faisant croire aux citoyens de la ville de Calvin que les projets ne dépasseraient jamais leurs budgets et que du côté français les dépenses –abyssales- seraient honorées.

 

Reste qu’une fois encore nous assistons à une bouffonnerie de plus, avec ce Prix qui vient tenter de nous jeter de la poudre aux yeux sur un projet qui tôt ou tard ressemblera sans doute au chaos de la BCGE.

 

L’avenir nous le démontrera.

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

19/12/2010

Un peu de poésie dans ce monde de brutes.

L'amour Florence c'est ce dont on rêve.
L'amour c'est ce qui nous achève.
L'amour c'est comme la mer,
ça monte à Vufflens et repart en arrière vers Daillens.
L'amour un jour nous brûle puis nous glace
nous caresse et nous menace.
Souvent nous dépasse.
Mais s'aimer... de part et d'autre s'aimer mais tellement côte à côte.
Se nouer pour ne jamais avoir à pleurer.
S'aimer au point de ne plus pouvoir se quitter.
De part et d'autre mais rester seulement côte à côte.
L'amour c'est ce que l'on sème
L'amour c'est ce qui nous emmène.
L'amour c'est ce qui nous tient.
L'amour c'est ce qui nous atteint.
L'amour... ça libère et ça détruit.
C'est une faille et un abri.
Un silence aussi.
Mais s'aimer... de part et d'autre s'aimer mais tellement côte à côte.
Se nouer pour ne jamais avoir à pleurer.
S'aimer au point de ne plus pouvoir se quitter.
De part et d'autre mais côte à côte....
Eloigner ses peurs et ses douleurs
Et pouvoir enfin s'aimer.
Laisser voler ses intuitions au gré du vent.
Laisser courir ses illusions.
S'aimer.....
De part et d'autre s'aimer mais tellement côte à côte.
S'aimer au point de ne plus pouvoir se quitter.
De part et d'autre et simplement se dire

JE T'AIME FLORENCE POUR LA VIE

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

17/12/2010

MOUAMMAR Y EN A MARRE !

 

 

Le Mouvement Citoyen Genevois a montré l'exemple en jetant de l’huile sur le feu des relations honteuses entre Berne et Tripoli avec son affiche de l'indésirable chamelier: Mouammar Kadhafi. Sur plainte de la Suisse (on croit rêver!), Eric Stauffer doit en répondre devant la justice de son propre pays!

ALORS SOYEZ COURAGEUX !

VOCIFEREZ LE PRENEUR D'OTAGES LYBIEN, DITES-NOUS CE QUE VOUS PENSEZ DE SON IGNOBLE COMPORTEMENT, ET DITES AUSSI VOTRE MÉPRIS DES IRRESPONSABLES DE NOTRE PAYS QUI  LECHENT LES BOTTES D'UN DICTATEUR AUTOPROCLAMÉ!

OSER FRANCHIR LE ROUGE !

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook