19/03/2011

Touche plus à ma rade !

Ils le font à grand tapage publicitaire avec pour leitmotiv le réaménagement progressif des quais. Une affaire qu'ils menent depuis plusieurs années comme fonds de commerce.  Le peu esthète Pagani avec son p'tit copain de jeu Pierrot ont osé présenter hier une fois encore le triomphal « caca nerveux » de la nouvelle étape de ce processus: Le magistrat, que dis-je?...le magistral chargé de l'Espace public, vous savez celui qui a osé installer ses containers bleu et tristes à mourir sur les quais; fallait oser, s'est montré très fier de son oeuvre, j'en ai encore les larmes aux yeux !

Aujourd'hui pour couronner ce chef d'oeuvre, on a comme une folle envie d'aller les taguer ces « cabanes de chantier »pour leur donner un peu de vie... Car n'oublions pas, ces « caisses » sont un peu à nous, leurs aménagements autour du plan d'eau à grands coups de nos millions ont été réalisés avec NOTRE pognon, eh oui !

Demain le désencombrement va continuer, paroles de politiques. Mais il y a encore du travail pour qu'un Pagani apprenne ce qui est le bon goût, et demain n'est pas la veille.

Quant à l'élu d'A Gauche toute, il se veut rassurant, «la Ville a le souci de d'enjoliver notre rade». Des frigos communs pourraient notamment être mis à la disposition au début du quai marchand. Alors le MCG suggère, pourquoi pas, de les peindre en noir, couleur de deuil, pour leur donner un peu de vie, qu'en pensez-vous messieurs les magistrats ?

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.