26/03/2011

LES CYCLISTES NE FONT PLUS LE PRINTEMPS

Vendredi 26 mars le bouchon provoqué par des fanatiques dangereux qui pédalent sous le le nom de Critical Mass sont, il faut le dire haut et fort, des inconscients dangereux!

Imaginez-vous Genève à l'heure de pointe avec un trafic  arrêté, de la sortie de l'autoroute à tous les grands axes de circulation de notre ville, de Saint-Jean à la Jonction, des Eaux-Vives à Cointrin. Plus de deux heures il m'a fallu pour accéder au centre-ville, avec en prime une pollution infernale comme vous pouvez l'imaginer.

Il faut savoir que toutes les Critical Mass, qui se déroulent chaque vendredi de fin de mois, ont pour but, et finalité de faire de Genève, avec la bénédiction parti des Verts et des marginaux de la pédale, de semer le chaos dans la ville.

Si les automobilistes ont une nouvelle fois vu rouge, en cette fin de journée, à cause des énormes perturbations de trafic à Genève, ils doivent réagir et refuser d'être pris en otage par une minorité de semeurs de troubles. Cette manifestation doit être immédiatement interdite à l'avenir. Elle n'a rien de serein ni d'écologique; la preuve, nous l'avons constaté !  

Sans compter que nombreux cyclistes-voyous ont endommagés à coups de pieds, comme cela se produit d'ailleurs à chaque cortège les voitures qui se trouvaient sur leur chemin.

Pour rappel, mardi, deux participants ont comparu devant le Tribunal de police. Ils sont accusés d'être les organisateurs de deux cortèges en mai et août 2010. Le jugement sera rendu ultérieurement, espérons que l'amende sera à la hauteur du préjudice que nous avons subi.

Je demande aux responsables du département concerné, de punir avec énergie les perturbateurs et voyous de Critical Mass et dorénavant interdire sans réserve l'accès de ce genre de manifestation,  bête et méchante, soutenue par des Verts inconsistants et un député socialiste, au sourire niais et figé, qui croit que demain la voiture sera éradiquée de notre ville. (mdr)

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.