08/04/2011

QUE DISSIMULEZ-VOUS SANDRINE SALERNO ?

Sous votre gouvernance la ville de Genève gère 103 cafés-restaurants dans la ville. Par vos attributions, les gérances favorisées profitent largement de ce « copinage ». Est-ce bien à l'État ou à la Ville de concurrencer ainsi notre économie de marché ?

Une fois encore les citoyens sont dans l'ignorance et l'opacité des comptes de rendement et de location de tous ces établissements gérés à la petite semaine. Les contribuables en ont assez de payer trop d'impôts avec vos largesses. Nous en avons assez des bilans négatifs et des attributions non contrôlées !

 Un conseil Madame Salerno, cessez ce petit jeu avec nos bistrots !

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.