18/04/2011

MAISON DE RETRAITE DE VESSY: PRISE EN OTAGE

Depuis trop de temps déjà, certains employés de la maison de Retraite de Vessy se sont mis en grève pour revendiquer (tenez-vous bien !) des places de stationnements gratuits dans l'enceinte du parc de l'établissement !

Ayant obtenu une demi satisfaction, ils ont repris le travail, sans trop de conviction, puisque quelques jours plus tard, ils reconduisent le mouvement pour d'autres revendications. Pensez, vu que cela fonctionne, pourquoi pas en profiter, et les voilà qui remettent la grève en marche !

 L'accès pour les visites, pour les livraisons ou la voirie devient un casse tête ; je dirais même casse pieds !

 Eh oui ! la méthode est initiée par les employés frontaliers qui exportent leur manière de travailler chez nous et demain la gauche les soutiendra encore une fois de plus sans doute,  quand nous briserons cette grève.

Dire qu'il y a tant de chômeurs qui aimeraient travailler, qui seraient heureux d'avoir un job et de ne point faire la grève. Le monde est bien mal fait !

Aujourd'hui, à la cafétéria de Vessy, à l'heure de la pause,  seuls trois petits suisses (qui n'ont pas pris l'habitude des collègues français) s'interrogent et ne s'étonnent pas que les citoyens genevois donnent tant de voix au parti du MCG qui depuis longtemps met en garde le Parlement sur cette invasion de travailleurs, entre guillemets.   

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.