28/06/2011

DEVINETTE: N'est pas blanc qui veut!

Quel est le professeur de l'Université qui n'enseigne que deux heures par année ?

Quel est ce grand dilettante qui s'occupe de... sociologie du travail ?

Quel est donc ce professeur qui ne s'occupe pas uniquement de sociologie du travail mais défend en parallèle une fédération de syndicats patronaux genevois ?

Quel est ce professeur qui non content de mélanger ses casquettes universitaires et patronales, a l'outrecuidance de dénoncer le gaspillage de l'argent de l'Etat ?

Combien coûte aux contribuables ce donneur de leçons qui lui-même n'en donne que deux par année pour un salaire conséquent ?

Quel est le député qui examine les budgets de l'Université, une institution qui lui permet de travailler deux heures par année ?

Quel est ce député qui, en fonction du temps d'enseignement, doit être la personne la mieux rémunérée de l'Etat de Genève ?

Quel est ce député qui n'a qu'insulte et mépris à la bouche, alors qu'il devrait un instant se remettre sérieusement en question ?

Quel est ce professeur-député qui, mercenaire d'intérêts inavouables, méprise les citoyens-contribuables ?

Trouvez la solution : c'est une même et unique personne. Il est certain qu'avec ses très importants revenus cumulés, il lui est impossible d'avoir des dettes. Mais en réalité, il en a une de dette - et très grosse - envers la société.

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.