01/07/2011

DSK: Le viol du bourdon.

Si tu es un homme mon fils, oui mais un hommes des plus riches du globe, tu peux librement violer, puis il te suffira de prendre le meilleur avocat de New-York à qui  tu verseras quelques millions par-ci et par là et voilà que ta pauvre soubrette; qui s'est vraiment fait violée, deviendra l'accusée !- Quelques preuves accablantes formatée par ton « lawyer » découvriront que cette horrible noire aime l'argent, puis selon une écoute téléphonique, sans doute bidouillée, qu'elle appelle régulièrement des hommes noirs en prison, tout cela suffira mon fils pour ta réhabilitation...

Non monsieur, pour moi tu resteras un « salopard » comme aurait dit Lino Ventura, (cet acteur qui aimait la justice), quant à l'épilogue de cette triste affaire on la connait, la presse, les télévisions réunies, sans oublier la Ségolène, royale dans l'absurde., une « grave de chez Grave » pour le dire avec les mots des ados d'aujourd'hui, ose venir sur l'antenne de FR3 faire l'apologie de DSK en escamotant l'acte odieux du viole commis. On croit rêver-

De concert, la presse et tous les médias ; comme une meute excitée de caniches font aujourd'hui la une des informations en répétant à la ronde le même discours : « ...Les accusations contre DSK vont s'effondrer selon le New York Times, les accusations portées contre Dominique Strauss-Kahn sont sur le point de se démonter. Une comparution inattendue (le toupet paie !)  de l'ancien patron du FMI aura lieu ce vendredi devant la justice américaine...etc

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.