10/07/2011

GENEVOIS: À l'aide !

 Vous aimez les scoops ?...Il y en a un qui va vous SCOOPER le souffle !

Une des perles de la restauration genevoise, un des seuls grands établissements bien situés au bord des rives de notre lac, seul aussi capable de recevoir, dans un cadre digne de notre ville internationale, les invités de marque, les dignitaires étrangers de passage à Genève comme aussi les mamans en promenade avec leur poussette, va devoir fermer définitivement ses portes et même rester en chantier pendant plus d'une année sans raison !

 Cet établissement,   vous l'aurez reconnu, c'est la Perle-du-Lac qui depuis toujours fierté des Genevois avec sa belle terrasse et son restaurant situé dans le magnifique écrin qu'est le parc Mon-Repos  est aujourd'hui dangereusement menacé,  d'où le présent message.

  Oui, il faut le savoir, Madame Sandrine Salerno et sa joyeuse équipe coachée par dame Garbani (dont Neuchâtel ne voulait déjà plus pour ses frasques d'alcoolique!) ont décidé de fermer les lieux fin août, c'est-à-dire en pleine saison touristique en envoyant du même coup tout le personnel, fidèle depuis plus de 33 ans à sa direction, vers la caisse de chômage. Leur but, remettre la gérance à un restaurateur frontalier qui, en outre,    ne parle pas un mot d'anglais ni une autre langue étrangère!... et qui, cigare aux lèvres,-    nous fait l'apologie de sa future « gargote à choucroute », d'un style indigne de ces lieux qui nous donne  le frisson dans le dos. Nous savons que ses auteurs  sont totalement irresponsables dans cette affaire, ce qui nous incite à mener d'entrée un vrai combat pour sauver la Perle-du-Lac.

 Il est inadmissible que ce brave promoteur savoyard, qui vient en Bentley nous proposer l'installation à nos frais de sa brasserie Alsacienne II, vienne détruire ce lieu mythique appartenant aux Genevois.  Nous comptons d'ores et déjà sur le soutien de tous pour nous opposer à ce scandaleux transfert.

 Nous rappelons que la direction pendant toutes ces années a déjà versé plus de 17 millions de francs de loyer.

 Nous disons stop à la gérance des « petits copains » menée par la Ville de Genève et la gauche, stop à la gestion à l'emporte-pièce des restaurants du Parc de la Grange ou de la Potinière, établissements  qu'ils gèrent avec les zones d'ombres que l'on connait.  Cela   n'est plus acceptable et doit cesser. Les Genevois doivent s'y opposer par les voies dont ils disposent ou qui leur sont offertes.

LE RESTAURANT DE LA PERLE-DU-LAC APPARTIENT AUX GENEVOIS ET NOUS DEVONS FAIRE APPEL À TOUS POUR LE SAUVER.   LE COMITÉ DE SOUTIEN QUI VA SE FORMER COMPTE SUR TOUTES VOS VOIX !

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.