21/09/2011

DAVID HILER: SAUVEZ MARIA !

 

 

· Maria Moro-Tramontano malgré son joli sourire ou de celui de Francesca, sa fille, souffre depuis des mois d'un mobing incroyable de la part de l'État de Genève, d'un chef de service en particulier au-dessus de tous soupçons et protégé (!).
Cette querelle qui coûte fort cher aux citoyens, puisque Maria, qui n'a aucune faute reprochable doit être mise sous un code de maladie depuis des mois alors qu'elle n'est...pas malade!
Monsieur David Hiler pouvez-vous veilliez à ce que Mme Tramontano retrouve vite une activité loin de ces DSK en puissance, qui pénalisent une employée quand elle refuse une promotion canapé, comme ce fut le cas. Je vous en remercie en son nom.

*Je faisais allusion à un département sous votre intendance, vous l'aurez compris.

 

825.JPG

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

16/09/2011

MCG et Giuliani: 4 ans déjà !

Les chiffres ne sont jamais  trompeurs, et  comme on le voit, année après année, Genève est de plus en plus devenu une ville peu sûre. Le voyage officiel d'une délégation genevoise et de la conseillère d'Etat libérale Isabel Rochat qui va chercher les méthodes efficace du côté de Broadway semble enfin avoir compris le message du MCG, qui lui il y a quelques années déjà avait réussi avec les tuyaux du député Henry Rappaz , à joindre le maire de New-York en lui avait proposant de venir donner un cours sur sa méthode en matière de sécurité, ceci lors de la campagne d'Eric Stauffer pour le Conseil d'Etat.

Avec Rudy Giuliani, le «super flic» on aurait enfin eu en cas d'élection d'Eric Stauffer, un « super Rambo » à la tête de notre police. Quel dommage !

Comme de bien entendu, Giuliani le confirme, le point de départ de cette approche: si on fait régner l'ordre dans les rues, on se doit de poursuivre même les plus petits larcins, ainsi seulement on réduit l'insécurité. En deux mots, c'est la méthode du Karcher !

Merci Rudy, merci MCG !

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

15/09/2011

BRÈVE RENCONTRE

Il était juste sept heures. Le lac était baigné dans cette quiétude matinale et la nature saluait les premiers rayons d'un soleil automnal. La grande salle du restaurant de l'hôtel de la Plage était encore vide, les petits pains et croissants attendaient le rush des premiers clients. Je venais de prendre place à ma table quand au loin, dans les flots calme du lac, je l'aperçu. Elle se baignait, seule. L'eau devait être fraiche mais elle ne semblait pas s'en soucier. J'appris quelques minutes plus tard, lorsqu'elle vint rejoindre sa table pour déjeuner, qu'elle était Suédoise, qu'elle s'appelait Maline E..., qu'elle travaillait pour Levis et que parallèlement elle lançait un pain de sa fabrication frappé sur sa croûte de l'empreinte d'une feuille de hêtre. Son anglais était parfait bien qu'elle vivait à Berlin. Grande, blonde aux yeux bleus transparents, son large décolleté laissait mon regard plonger sur la naissance de ses très beaux seins. Comme si on se connaissait depuis longtemps. Elle me parlait  non stop de ses projets, me donna sa carte, je lui tendis la mienne. Son Audi Quattro flambante neuve l'attendait sur le parking. Elle me confia qu' elle devait rejoindre le village de Gruyère;, tenez-vous bien pour acheter du fromage et passer la nuit à l'hôtel de la Cigogne. Seule. A cet instant, à ce mot exactement, une envie subite de la suivre me tenailla, mais la raison et mon travail de député m'attendait dans une commission et le devoir fut plus fort.Avec nostalgie, je lui tendis ma main pour m'en aller. Elle sourit, se releva et s'approcha de moi pour m'embrasser. Un délicat parfum de jasmin l'entourait. Comme le coup de dague du matador, mon cœur se mit à battre la chamade.C'était comme au cinéma, on joua Brève rencontre, instant inoubliable entre un homme et une jeune femme pas comme les autres. En moins d'une heure elle m'avait séduit, mais je dois l'avouer, je n'ai rien compris à son business. Vendre du pain Suédois quand on sait que Pouly vend son pain Paillasse de partout, faut être un peu grave de chez grave, non ?

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

12/09/2011

Genève, c'est Chicago 1920 !

Vous avez dit, fait divers ?

Il est 19:30 h. Sur la place de la Madeleine, une cinquantaine de personnes attendent d'assister au concert de GenevArt avec le compositeur  Doryan-Emmanuel Rappaz. Tout respire le calme et le bonheur d'une soirée estivale. Le soussigné et quelques membres du Mouvement Genevois, présents pour soutenir le jeune et talentueux compositeur, bavardent devant l'entrée. Soudain, les cris d'une femme déchirent l'atmosphère. Un homme vient de lui arracher son portable et son sac à main. Le temps de réaliser, il est déjà à plus de cinquante mètres. Malheureusement pour lui et heureusement pour le sac. En moins de temps qu'il ne faut pour l'écrire, deux vaillants sportifs du MCG sont derrière lui et pas de chance pour le voleur, ils sont plus rapides. Un croc-en-jambe, l'homme s'écrase, et il est aussitôt ceinturé. Un policier en congé qui était à proximité vient porter secours en attendant les renforts. L'homme couché est un Roumain connu des services. C'est grâce à la condition  physique des poursuivants que le terrassement du voyou à été réglé dans les formes... Nous comprenons à présent pourquoi ce sont les personnes âgées qui sont le plus souvent la proie de ces attaques, et c'est là aussi ; comme le réclame le MCG, qu'il nous faut plus de policiers dans les rues et en patrouille à pied. J'espère qu'Isabel Rochat lira ce blog et sera soutenue dans ses démarches pour améliorer la sécurité urbaine. Ah, j'allais oublier ! Ne cherchez pas de compte-rendu de cet événement dans le journal, il y en a beaucoup trop chaque jour, cela pourrait effrayer  le citoyen.

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

07/09/2011

QUAND ON EST Á BOUT D'ARGUMENTS

Et voilà que le beau Cyril accuse la Tribune de Genève d'être un journal raciste ou feuille d'avis officielle UDC-MCG, quelle mauvaise analyse et combien gratuite, pour cet "écrivaillon-blogueur" qui utilise en moyenne huit à dix fois le mot "raciste ou antisémite"

Wouah....On ne va pas loin avec des idées pareilles. J'attends de sa part le JOUR DU GRAND PARDON pour qu'il s'excuse d'être aussi simpliste et arrogant avec les "autres"

ps: JE TROUVAIS VOTRE PORTRAIT SYMPATIQUE SUR LA PHOTO, MAIS MAIS DE LOIN, PAS LE TEXTE!

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

05/09/2011

Histoire de séditions

Alors que l'on ne cesse de se gargariser de la notion de citoyen, la gauche la met à toutes les sauces, il serait grand temps de revenir aux sources ou alors d'expurger les manuels de philosophie !

« Est aussi facteur de sédition l'absence de communauté ethnique tant que les citoyens n'en sont pas arrivés à respirer d'un même souffle. Car de même qu'une cité ne se forme pas à partir d'une masse de gens pris au hasard, de même ne se forme-t-elle pas dans n'importe quel espace de temps. C'est pourquoi parmi ceux qui ont, jusqu'à présent, accepté des étrangers pour fonder une cité avec eux ou pour les agréger à la cité, la plupart ont connu des séditions. » (Aristote)

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

01/09/2011

Alard du Bois-Reymond: le MCG-Berne vous ouvre ses portes

La mafia anti-helvétique de gauche vient à nouveau de frapper. La victime n'est autre que notre compatriote Alard du Bois-Reymond, un homme qui a jusqu'à ce jour parfaitement exécuté son travail tel qu'il le fallait face à l'intensité de l'émigration que subi la Suisse depuis de longs mois et voilà que la redoutable conseillère fédérale Simonetta Sommaruga nous informe qu'elle nous vire le directeur de de l'Office fédéral des migrations (ODM) pour la fin d'octobre.
Son seul crime, c'est celui d'avoir étudié avec intelligence et en profondeur quelques7000 à 10'000 demandes d'asile en provenance d'Irak pour lesquelles il  jugeait qu'il n'y avait aucune urgence ; ce que personne ne pourra lui contester.
Une fois de plus l'incompétence de la conseillère Sommaruga nous démontre le détachement qu'elle manifeste aux problèmes que rencontre la Suisse face aux problèmes de l'émigration intensive que notre petit pays subi avec trop de complaisance administrative par certains groupes qui siègent sous la Coupole.
Aussi,  je propose à monsieur Alard du Bois-Reymond de venir rejoindre le Mouvement Citoyen Bernois dont les porte lui sont grandes ouvertes et nous l' attendons avec plaisir pour poursuivre notre lutte pour une intégration maîtrisée.
A bientôt, j'espère.

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook