24/10/2011

CELINE AMAUDRUZ: Elle montre ce qu'elle peut... et c'est peu !

Si, parait-il, elle sait murmurer à l'oreille des chevaux, ce qui nous étonne car on ne l'a jamais entendue parler posément au Parlement,  où elle préfère généralement aboyer pour dire du mal de notre parti ; ce qui est pour elle généralement le seul argument de ses prises de parole !

Céline Amaudruz est la femme aussi qui mugit contre le MCG les pires âneries quand Léman Bleu lui accorde le micro, nos l'avons constaté hier soir sur le plateau d'Uni II.

Mais ce qui nous a franchement donné envie de lui répondre aujourd'hui , c'est que cette députée ose dire de nos collègues, si actifs lors des séances de commissions parlementaires, que ces derniers ne font rien ; cela après les cascades d'amendements et de projets de loi qu'ils déposent régulièrement; fallait oser le dire !

Alors, nous le MCG sommes de grands privilégiés de pouvoir siéger aux côtés de cette impolie cavalière ; dont certaines mauvaises langues prétendent qu'elle est à la botte de d'un lobby d'assurances, (mon-dieu que les gens sont méchants !) cependant il faut le dénoncer, car la Céline en séance est voisine de nos sièges  et voulez-vous savoir comment elle pratique pour assurer cette mission ? (Là aussi il faut oser), régulièrement  Céline Amaudruz arrive avec presque une heure de retard,  pour uniquement jouer continuellement avec son téléphone portable pour envoyer des messages. Puis, comme elle doit sans doute monter à cheval, elle quitte la salle sans autre forme de procès (normal me direz-vous pour une avocate) et s'en va vingt minutes avant la fin de séance, non sans oublier d'avoir signé deux heures de présence pour assurer ses jetons...de présence bâclée !

Nous n'acceptons pas, vous l'aurez compris d'être calomnié par une « fraudeuse » sans talent autre que celui d'afficher des décolletés provoquant pour endormir les membres fascinés de l'UDC...  un parti de surcroit en perte de vitesse aux récentes élections, dont je rappelle également avoir été président pendant plusieurs années, quand elle faisait encore « rondin-picotin » à la maternelle .

Henry Rappaz et Marie-Thérèse Engelberts

Députés Grand Conseil GE

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.