25/10/2011

JEAN ZIEGLER: UN GRAND MENTEUR ?

Je ne les ai pas comptés; d'ailleurs un seul suffit, après, il n'y a qu'à changer le titre. Donc en résumé, Jean Ziegler, l'intermittent de la bonne conscient universelle, le professionnel de l'ethnomasochisme antiblanc, l'ami de tous les dictateurs de gauche de la planète, nous pond un nième brûlot tiersmondiste (t'en as pas marre, Jean?);

Or, il y a peu, ce grand esprit, donneur de leçons, répondait un peu gêné aux entournures, à un journaliste qui lui demandait (pas gêné non plus), s'il ne regrettait pas d'avoir en son temps serré la main à un colonel récemment décédé dans des circonstances tragiques (aux dernières nouvelles, il aurait perdu la maîtrise de son véhicule en cherchant le kit mains libres de son portable pour ne pas être amendé par le GAG - Groupe d'Action Groupusculaire- qui venait de libérer courageusement un mirage dans le désert); après un long moment de silence et le passage d'un ange juste habillé d'une faucille et d'un marteau sur la kékette, Jean Sans Honte, baisse les yeux, marri, et marmonne un timide "- Oui, je regrette", ajoutant qu'il n'avait plus la moindre relation (honteuse?) avec le staphylocoque lybien depuis le tout début des années 80.

Alors là, je dis stop; Jean, tu es un menteur ou tu souffres d'Alzheimer, car en 1989 précisément, à Tripoli, le sémillant libérateur-révolutionnaire-socialiste autodécoré a décerné - ça ne s'invente pas!!!- le prix Khadafi des droits de l'homme à Nelson Mandela; prix qui devait être remis, pour la circonstance, à la fille du brave Nelson qui lui chassait encore les cafards dans un cul-de-bas-de-fosse sud africain (mais ceci est une autre histoire). Et qui devait serrer la paluche de la pulpeuse fille à papa en lui remettant le certificat tiré sur peau-de-fesse?

Eh oui, un certain... Jean Ziegler! Non, ce n'est un homonyme. Et le fait, mon cher Jean, que tu te sois excusé à la dernière minute pour rendre à ton éditeur ton 10e bouquin sur le secret bancaire suisse, ne change rien à l'affaire! Tu es un menteur, je persiste et te mets au défi de me faire un procès pour diffamation, car de nombreux journalistes étaient présents et j'ai des témoins plein la poche.
Alors, si tu pouvais la ramener un peu moins et nous laisser regarder tranquillement le match à la télé, ce serait super sympa.

SANS RANCUNE, PUISQUE LA HONTE OU LA VÉRITÉ NE TUE PAS !

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

24/10/2011

CELINE AMAUDRUZ: Elle montre ce qu'elle peut... et c'est peu !

Si, parait-il, elle sait murmurer à l'oreille des chevaux, ce qui nous étonne car on ne l'a jamais entendue parler posément au Parlement,  où elle préfère généralement aboyer pour dire du mal de notre parti ; ce qui est pour elle généralement le seul argument de ses prises de parole !

Céline Amaudruz est la femme aussi qui mugit contre le MCG les pires âneries quand Léman Bleu lui accorde le micro, nos l'avons constaté hier soir sur le plateau d'Uni II.

Mais ce qui nous a franchement donné envie de lui répondre aujourd'hui , c'est que cette députée ose dire de nos collègues, si actifs lors des séances de commissions parlementaires, que ces derniers ne font rien ; cela après les cascades d'amendements et de projets de loi qu'ils déposent régulièrement; fallait oser le dire !

Alors, nous le MCG sommes de grands privilégiés de pouvoir siéger aux côtés de cette impolie cavalière ; dont certaines mauvaises langues prétendent qu'elle est à la botte de d'un lobby d'assurances, (mon-dieu que les gens sont méchants !) cependant il faut le dénoncer, car la Céline en séance est voisine de nos sièges  et voulez-vous savoir comment elle pratique pour assurer cette mission ? (Là aussi il faut oser), régulièrement  Céline Amaudruz arrive avec presque une heure de retard,  pour uniquement jouer continuellement avec son téléphone portable pour envoyer des messages. Puis, comme elle doit sans doute monter à cheval, elle quitte la salle sans autre forme de procès (normal me direz-vous pour une avocate) et s'en va vingt minutes avant la fin de séance, non sans oublier d'avoir signé deux heures de présence pour assurer ses jetons...de présence bâclée !

Nous n'acceptons pas, vous l'aurez compris d'être calomnié par une « fraudeuse » sans talent autre que celui d'afficher des décolletés provoquant pour endormir les membres fascinés de l'UDC...  un parti de surcroit en perte de vitesse aux récentes élections, dont je rappelle également avoir été président pendant plusieurs années, quand elle faisait encore « rondin-picotin » à la maternelle .

Henry Rappaz et Marie-Thérèse Engelberts

Députés Grand Conseil GE

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

21/10/2011

Quand la mort d'un tyran rend stupide...

... On lui a tiré dans les pieds? non, dans les jambes! non, dans la tête, alouette, alouette...
Bref, il est mort le poète un peu excessif de la révolution verte...

Heureusement, on a de brillants journalistes qui savent faire la part des choses, comme notre cher Pascal qui nous rappelle ce matin sur ONE FM qu'il faut voir le bien dans le mal; ainsi, Staline était mauvais mais les troupes soviétiques ont libéré l'Europe du nazisme, texto!!!

On aimerait bien savoir ce que pensent les peuples ainsi libérés qui ont subi le joug des joyeux soldats de l'armée rouge durant des décennies au prix de millions de morts...

Mais voyons le bien dans le mal nous dira le journaliste, au moins ils ne parlaient pas allemand. Ah oui, j'oubliais un détail, authentique aussi celui-là, à l'annonce de l'arrivée de l'armée soviétique... de libération, les prisonniers des camps de concentration allemands ont préféré suivre leurs tortionnaires SS dans leur retraite que d'attendre leurs bienfaiteurs... Ça ne vous fait pas réfléchir cher journaliste ?

Et la cerise sur le gâteau c'est tout de même l'incontournable comique troupier Jean Ziegler qui, après avoir soutenus toutes les dictatures et guerres de libération marxistes, dont celle du sémillant colonel libyen, vient nous expliquer doctement pourquoi la disparition de celui qui fut son ami, est une bonne chose pour le monde arabe.

Eh Jean, t'a pris le soleil à Tripoli ou est-ce l'été indien de Choulex qui t'a bousillé la cafetière?

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

20/10/2011

Projet Challendin : UNE ÉCO-ESCROQUERIE

Le tout ménage signé de CGI C.Aumeunier est stupéfiant de tromperie. Les images de l'imprimé ne montrent que des allées d'arbustes qui bien entendu, cachent la forêt de bêton prévue tout comme il se tait sur la création des nombreux bureaux inutiles dont il ne se vante pas. Pas question non plus  de l'énorme problème que va causer l'impossible accès pour les voitures qui vont se retrouver dans un chemin sans issue.

Les Chênois souhaitent un vrai écoquartier, vivable et non un centre concentrationnaire. Le projet initial qui fut  accepté était humainement à la dimension de la surface à disposition. Par contre, celui qu'on cherche à vous faire gober un une mégapole de bétonnage loin de l'image trompeuse qu'on vous a envoyée.

VOTEZ NON LE 27 NOVEMBRE C'EST REMETTRE LE PROJET EN COMMISSION POUR L'ADAPTER ET LUI DONNER LA TAILLE QUE SES HABITANTS SOUHAITENT.

Henry Rappaz

Conseiller municipal

Chêne-Bougeries

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

18/10/2011

La Torah, la Bible et l'urne...

Bénis soit le député Pierre Weiss qui quitte un instant la Torah pour notre Saint Bible catholique....oui,  mais juste un temps avant les élections, pour nous entretenir du DIP et son ouvrage sur les religions, quel beau sujet pour cet homme pétri d'humanisme et d'œcuménisme et qui plus est ne se gêne pas de drainer large... n'est-ce pas cher confrère du Parlement. D'ailleurs, Dieu n'a t-il pas dit: «  Frappe de partout et on t'ouvrira...les fentes de l'urne dimanche ? » (rire)

Quant à Robert Cramer qui empoche chaque mois vingt mille francs de retraite de l'État et se vante d'avoir une campagne pour les Verts du même montant ridicule... J'aurais presque envie de penser qu'il y a là un homme bien avaricieux, voire cupide, qui n'aime pas vraiment son parti pour lui accorder si peu de son bien ?

C'était une brève pensée, volage, légère, que les rabbins, les curés et les Verts me pardonnent ces réflexions paillardes, mais c'était plus fort que moi. Fallait que je les dise !

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

12/10/2011

HC: Mince alors, il y a encore des mecs !

Vous l'aviez certainement remarqué, le label suisse se retranche désormais derrière le conformisme du citoyen lambda anonymisé, lobotomisé, efféminé; homme au foyer docile et castré, donnant le biberon, parlant bas devant sa femme, et incapable du moindre élan viril, qui rappellerait mal à propos les heures sombres de notre Histoire; je veux parler bien entendu de cette période  machiste que l'on se doit d'oublier, durant laquelle nos ancêtres ne conquéraient pas le monde avec des comptes bancaires à numéro, mais gagnaient leurs libertés sur des champs de bataille, armés de hallebardes. Et bien pardonnez-moi d'avoir plus de sympathies pour cet Urschweiz aux bras noueux plutôt que pour les caricatures de mâle en lisette rose bonbon qui nous livrent leurs pathétiques états d'âme dans de larmoyantes scènes de reality show. La petite maison dans la prairie ayant remplacé l'intolérable inspecteur Harry, il était normal que nos media s'insurgent devant la nouvelle affiche du HC Bienne: des silhouette sombres et guerrières - un black au centre pour ne pas être en plus taxé de racisme!- en posture de gladiateurs, tenant non seulement des cannes de hockey mais également des haches, symbole héraldique - on vous dira aussi phallique - des armes de la ville. L'affiche, et le slogan "Fight for Biel" (on se serait bien passé de ces anglicisme à la mode) scandalise le maire de la cité, Le Matin de ce jour, qui y voit sans rire un rappel des guerres médiévales... Réaction du porte-parole de la National League (toujours en français dans le texte!): il faut penser à ceux qui pourraient être choqués par  cette mise en scène guerrière! On sait bien que les supportes de hockey jouent à Barbie à la maison.
Bref, on savait que la Migros vendait des raisins sans pépins; on apprend maintenant que le sport produit des conseillers sans couilles.
Et vive le HC Bienne!

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook