29/11/2011

CHALLENDIN : Une spirale positive

Non, aucun problème n'existe pour la construction sur cette parcelle. Les responsables de la Commune de Chêne-Bougeries ont accepté un projet viable, détourné par la suite. Aujourd'hui,  ils sont bien entendu disposés de relancer la construction initiale pour répondre à l'urgence existante de créer de nouveaux appartements, et non des bureaux, comme nous l'avons précisé dans notre référendum.

Nous espérons de la bonne intelligence sur le sort que Mark Muller va réserver à Chêne-Bougeries et à Veyrier, est qu'une position conciliante de sa part sera perçue comme une volonté bienvenue de retour au calme dans ces communes.

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.