30/11/2011

PROCUREUR: à quoi pense Décaillet ?

Je m'étonne que Pascal s'étonne, et comme c'est étrange que notre journaliste préféré,  Pascal Décaillet, lui qui d'habitude est l'homme qui démasque, ressent, sonde avec justesse les hommes politiques qu'il a face à son micro, le voilà qui s'interroge, sur un prétendu colossal maquignonnage politicard qui  entoure la guerre de succession.

Non, il faut lui rappeler d'abord comment le mouvement dont il est question est malmené par ses adversaires depuis six ans et qu' il est normal que le MCG qui aujourd'hui  peut avoir le rôle d'arbitre,  le fit savoir à sa manière. Non ?

Faiseur de roi le MCG ? Certes que non.  Stratège subtil,  peut-être ?  Jouisseur sur le dos du Procureur, là vous y allez un peu fort Décaillet.  Nous aimons trop les femmes pour cela ! (rire)

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

29/11/2011

CHALLENDIN : Une spirale positive

Non, aucun problème n'existe pour la construction sur cette parcelle. Les responsables de la Commune de Chêne-Bougeries ont accepté un projet viable, détourné par la suite. Aujourd'hui,  ils sont bien entendu disposés de relancer la construction initiale pour répondre à l'urgence existante de créer de nouveaux appartements, et non des bureaux, comme nous l'avons précisé dans notre référendum.

Nous espérons de la bonne intelligence sur le sort que Mark Muller va réserver à Chêne-Bougeries et à Veyrier, est qu'une position conciliante de sa part sera perçue comme une volonté bienvenue de retour au calme dans ces communes.

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

28/11/2011

PALAIS FÉDÉRAL: La honte !

Le 200e siège est la honte du Palais fédéral, inutile d'épiloguer longuement quand on s'aperçoit que nos responsables de Berne sont incapables de trouver de quoi loger ses ministres normalement lors des sessions.

Conséquence: le 200e siège qui a été placé sur l'estrade pour la prochaine législature est un strapontin, un strapontin maudit nous dit l'histoire de ses précédents occupants. Aussi vous l'avez déjà deviné a qui il a été attribué ?

Réponse : au  parlementaire du MCG: Mauro Poggia !

Si, dit-on Dieu est grand dans les petites choses, à l'inverse, nos conseillers fédéraux; on l'a toujours su, sont petits dans les grandes choses !

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

27/11/2011

REFERENDUM CHALLENDIN: Un OUI indspensable.

 

Vous l'entendez le peu fiable et bavard portevoix de Saint Julien en Genevois et qui se permet de s'immiscer dans la vie des responsables de la Commune et cela sans rien connaître du projet Challendin, un projet qui ne respecte personne, ni les Chênois contrairement aux arguments fallacieux et forts trompeurs de ses promoteurs et de Christophe Aumeunier  et cerise sur le gâteau, celle du frontalier Antoine Vielliard qui vient nous polluer de ses divagations européennes sur ce projet qui n'a rien de Franco Valdo etc... Alors stop !

L'enjeu des promoteurs et «des petits copains » c'est le bétonnage à outrance, sans respect du projet accepté initialement. Aucune garantie aux Chênois d'avoir un bail, en plus une image trompeuse du site qui n'a rien à voir avec la réalité vous est présentée sur la pub et les affiches.

Autre précision, les prix de vente et les loyers seront ceux du marché sans privilège quelconque.

Les habitants de Chêne ne veulent pas de bétonnage au profit de bureaux et de surdimensionnement inutile du projet dans une zone de verdure.

De partout, les voitures ne roulent plus à Genève, la pollution nous asphyxie et rendra nos enfants malades si nous ne protégeons pas la qualité de vie de notre environnement.

A vous de voter pour le bon projet !

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

25/11/2011

Olivier JORNOT : Je t'aime...moi non plus!

Le Grand Conseil devra élire le 1er décembre l'homme qui succédera à Daniel Zappelli, démissionnaire pour le début de l'année prochaine.

Le PLR a choisi Olivier Jornot comme candidat en vue de l'élection au poste de procureur général. L'avocat-député qui confond souvent le Parlement avec une prise du drapeau dans la cour d'une caserne, donne le ton si l'on votait pour un candidat, qui trop souvent prend les partis minoritaires pour partie inintéressante. Certes, il se dit rompu au discours politique, mais seulement au discours monolithique ce cher Olivier Jornot  qui, s'il est aisément parvenu à convaincre les siens, il aura beaucoup plus de peine à convaincre ceux qu'il méprise trop souvent dans ses propos.

Sa candidature agace, il le dit lui-même le colonel EMG, car il n'est pas du sérail ; espérons pour notre part qu'il ne le soit jamais, dans ce lieu spécifiquement réservé à une plus grande ouverture d'esprit.

Après vingt ans de politique offensive, le voilà qu'il nous assure qu'il écoutera et appuiera ses procureurs et qu'il tentera de restaurer la confiance au sein du Ministère. Paroles, paroles chantait Dalida, nous face à cette candidature on a plutôt envie de déchanter !

Si  on a comparé certaines candidatures, à l'image d'une coccinelle affrontant un rouleau compresseur. Par pragmatisme,  je souhaiterais qu'il soit élu : ni une machine de chantier PLR, ni un ange asexué du PDC, ni un militaire en mal de carrière. Mais bien plutôt un homme bien sous tous rapports émergeant d'un milieu neutre et non politique, dont le nom finirait de préférence par Z comme Zorro !...

Vous avez deviné ma préférence ?

 

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

23/11/2011

CHALLENDIN EST VENU, SON CHAPEAU POINTU, SA BARRE DE BÉTON.

Vous connaissez la chanson, ce qu'il vous faut aussi connaître, c'est que le projet Challendin ne respecte personne, ni les Chênois contrairement aux arguments fallacieux et forts trompeurs de ses promoteurs et de Christophe Aumeunier  et cerise sur le gâteau, celle du frontalier Antoine Vielliard le portevoix de Saint Julien en Genevois et qui vient nous polluer de ses divagations européennes sur ce projet qui n'a rien de Franco Valdo etc... Alors stop !

L'enjeu des promoteurs et «des petits copains » c'est le bétonnage à outrance, sans respect du projet accepté initialement. Aucune garantie aux Chênois d'avoir un bail, en plus une image trompeuse du site qui n'a rien à voir avec la réalité vous est présentée sur la pub et les affiches.

Autre précision, les prix de vente et les loyers seront ceux du marché sans privilège quelconque.

Les habitants de Chêne ne veulent pas de bétonnage au profit de bureaux et de surdimensionnement inutile du projet dans une zone de verdure.

De partout, les voitures ne roulent plus à Genève, la pollution nous asphyxie et rendra nos enfants malades si nous ne protégeons pas la qualité de vie de notre environnement.

A vous de voter pour le bon projet !

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

CHALENDIN EST VENU. SON CHAPEAU POINTU, SA BARRE DE BÉTON.

Vous connaissez la chanson, ce qu'il vous faut aussi connaître, c'est que le projet Challendin ne respecte personne, ni les Chênois contrairement aux arguments fallacieux et forts trompeurs de ses promoteurs et de Christophe Aumeunier  et cerise sur le gâteau, celle du frontalier Antoine Vielliard le portevoix de Saint Julien en Genevois et qui vient nous polluer de ses divagations européennes sur ce projet qui n'a rien de Franco Valdo etc... Alors stop !

L'enjeu des promoteurs et «des petits copains » c'est le bétonnage à outrance, sans respect du projet accepté initialement. Aucune garantie aux Chênois d'avoir un bail, en plus une image trompeuse du site qui n'a rien à voir avec la réalité vous est présentée sur la pub et les affiches.

Autre précision, les prix de vente et les loyers seront ceux du marché sans privilège quelconque.

Les habitants de Chêne ne veulent pas de bétonnage au profit de bureaux et de surdimensionnement inutile du projet dans une zone de verdure.

De partout, les voitures ne roulent plus à Genève, la pollution nous asphyxie et rendra nos enfants malades si nous ne protégeons pas la qualité de vie de notre environnement.

A vous de voter pour le bon projet !

 

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

22/11/2011

Projet Challendin :PRIORITÉ AUX FRONTALIERS ?

 


Il faut le savoir, le projet Challendin ne respecte personne, ni les Chênois contrairement aux arguments fallacieux et forts trompeurs de ses promoteurs et de Christophe Aumeunier  et cerise sur le gâteau, celle du frontalier Antoine Vielliard le portevoix de Saint Julien en Genevois et qui vient nous polluer de ses divagations européennes sur ce projet qui n'a rien de Franco Valdo etc... Alors shut up !

L'enjeu des promoteurs et «des petits copains » c'est le bétonnage à outrance, sans respect du projet accepté initialement. Aucune garantie aux Chênois d'avoir un bail, en plus une image trompeuse du site qui n'a rien à voir avec la réalité vous est présentée sur la pub et les affiches.

Autre précision, les prix de vente et les loyers seront ceux du marché sans privilège quelconque.

Les habitants de Chêne ne veulent pas de bétonnage au profit de bureaux et de surdimensionnement inutile du projet dans une zone de verdure.

De partout, les voitures ne roulent plus à Genève, la pollution nous asphyxie et rendra nos enfants malades si nous ne protégeons pas la qualité de vie de notre environnement.  A vous de voter pour le bon projet !

 

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

21/11/2011

LES GUIGNOLS DE LA POLITIQUE GENEVOISE

Non, rassurez-vous, il n'y a jamais et il n'y aura jamais d'eau dans le gaz entre les députés du MCG qui sont des adultes responsables et conscients de leur mission et leur président Eric Stauffer. Raté chers blogueurs!

Notre mouvement citoyen, qui on le rappelle, n'est pas inféodé par aucun lobby financier quelconque, ni secte de la chambre à air ou des graines de soja génétiquement modifiées, peut se permettre d'être librement la force première du mouvement d'opposition de notre canton. Aussi les prises de position du MCG, qu'elles plaisent ou non, doivent pouvoir être entendues même si les autres partis nous en empêchent. Le blocage de la séance en fait partie. Nous sommes au service des citoyens et non du consensus médiocre dans lequel le Grand conseil cherche à nous plonger. Prenez-en note.

 

RAPPEL:

Croyez-vous vraiment encore, qu'il y a du sérieux lors des séances du Grand Conseil genevois?

Non, détrompez-vous, cela ressemble tragiquement à la récré du préau d'école des Cropettes, par le fait du comportement irresponsable de bien des membres de tous partis confondus : Libéraux, PDC, UDC et les Verts surtout, qui ne cessent de s'auto-applaudir quand ils ne sont pas à la buvette ou qu'ils ne perturbent pas l'orateur du MCG.

Non, ce n'est pas sérieux cette perte de temps incroyable accordée à l'autosatisfaction, qui de plus prend le dessus lorsque les caméras de Léman-Bleu sont au rouge. C'est l'heure de gloire où chacun y va de son petit numéro de cirque pendant que les problèmes sérieux qui devraient être résolus sont détournés par fanatisme politique.

Vous me demandez pourquoi  le MCG et Eric Stauffer son président ont été muselés hier soir pendant cinq heures, bien que 17 séances avaient déjà été nécessaires pour l'élaboration de ce projet de loi ?

La réponse est simple, les petits arrangements contre nature en séances de commission ne laissent aucune chance; surtout si les propositions émanent du Mouvement Citoyen Genevois, d'être entendues ni de parvenir à un consensus quelconque.

De plus en plus la médiocrité des débats qui se reflète sur le petit écran, lors des retransmissions en direct  indispose les citoyens- téléspectateurs qui nous le font savoir.

Il serait temps d'interdire aux députés, qui se croient en permanence membre d'un fan-club, de se comporter comme des « gosses mal élevés  et par cela même trahir le » mandat qui leur a été confié sous serment !

Belle parodie de démocratie !

HENRY Rappaz

Député MCG

etit rappel :

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

19/11/2011

GRAND CONSEIL GENEVE: Un fan-club ?

 

Croyez-vous vraiment encore, qu'il y a du sérieux lors des séances du Grand Conseil genevois?

Non, détrompez-vous, cela ressemble tragiquement à la récré du préau d'école des Cropettes, par le fait du comportement irresponsable de bien des membres de tous partis confondus : Libéraux, PDC, UDC et les Verts surtout, qui ne cessent de s'auto-applaudir quand ils ne sont pas à la buvette ou qu'ils ne perturbent pas l'orateur du MCG.

Non, ce n'est pas sérieux cette perte de temps incroyable accordée à l'autosatisfaction, qui de plus prend le dessus lorsque les caméras de Léman-Bleu sont au rouge. C'est l'heure de gloire où chacun y va de son petit numéro de cirque pendant que les problèmes sérieux qui devraient être résolus sont détournés par fanatisme politique.

Vous me demandez pourquoi  le MCG et Eric Stauffer son président ont été muselés hier soir pendant cinq heures, bien que 17 séances avaient déjà été nécessaires pour l'élaboration de ce projet de loi ?

La réponse est simple, les petits arrangements contre nature en séances de commission ne laissent aucune chance; surtout si les propositions émanent du Mouvement Citoyen Genevois, d'être entendues ni de parvenir à un consensus quelconque.

De plus en plus la médiocrité des débats qui se reflète sur le petit écran, lors des retransmissions en direct  indispose les citoyens- téléspectateurs qui nous le font savoir.

Il serait temps d'interdire aux députés, qui se croient en permanence membre d'un fan-club, de se comporter comme des « gosses mal élevés  et par cela même trahir le » mandat qui leur a été confié sous serment !

Belle parodie de démocratie !

HENRY Rappaz

Député MCG

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

12/11/2011

GENEVE: Vaut mieux être truand que flic ?

Le braqueur de Thônex ne manque pas de toupet. Il dépose plainte pour violation du secret de fonction et diffamation. Heureusement les images ont été diffusées par l'émission "Zone interdite" de la chaîne privée M6 qui ne joue pas le jeu minable de nos télévisions romandes. Avec un grand bravo au chef de la brigade criminelle genevoise Olivier Cartier qui tient des propos "sans nuance" dans l'émission.

Ce truand Lyonnais, tueur potentiel de 24 ans, qui devrait normalement moisir illico de longues années dans les geôles de la Plaine d'Orbe, or voilà que la cheffe de la police genevoise, Monica Bonfanti,  ouvre une enquête interne, non pour activer l'incarcération du truand, mais pour rechercher et punir un employé, qui sans doute excédé par le laxisme et la mollesse de cette dernière a communiquer des images, qui aujourd'hui remue l'opinion publique et démontre que l'on passe plus de temps à punir ceux qui font leur travail que la racaille.

Avec un peu de chance,  l'inefficace et  désuète commission des visiteurs de prison,  va intervenir pour aider ce voyou  à avoir accès à un avocat d'office pour légitimer ses demandes en dommage et intérêt !

 

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

09/11/2011

HUG : Frontaliers: vous exagérez !

Nous le savons, une grande majorité des employés qui ont entamé les mouvements de grève aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) sont des frontaliers, ce qui nous a été confirmé. Alors que leur grève se poursuivra jusqu'à mercredi, le «relais» sera pris dès jeudi à 7 heures du matin par les secteurs du nettoyage et des laboratoires. Voilà comment on importe les belles manies françaises chez nous. Il en a été de même il y a fort peu de temps à la Maison de retraite de Vessy.

Après avoir subi la pollution, l'engorgement des routes, la perte d'accès d'emploi pour nos citoyens, voilà que le manège des grèves vient s'importer à Genève.

Monsieur Bernard Gruson qu'en pensez-vous et quelles mesures allez-vous prendre.Vite ?

 

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

HUG : Frontaliers: vous exagérés !

Nous le savons, une grande majorité des employés qui ont entamé les mouvements de grève aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) sont des frontaliers, ce qui nous a été confirmé. Alors que leur grève se poursuivra jusqu’à mercredi, le «relais» sera pris dès jeudi à 7 heures du matin par les secteurs du nettoyage et des laboratoires. Voilà comment on importe les belles manies françaises chez nous. Il en a été de même il y a fort peu de temps à la Maison de retraite de Vessy.

Après avoir subi la pollution, l’engorgement des routes, la perte d’accès d’emploi pour nos citoyens, voilà que le manège des grèves vient s’importer à Genève.

Monsieur Bernard Gruson qu’en pensez-vous et quelles mesures allez-vous prendre.Vite ?

 

 

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

05/11/2011

QUE C'EST TRISTE LA PERLE DU LAC

Que c'est triste la Perle du Lac
Au temps des feuilles mortes
Que c'est triste Genève
Quand sa terrasse n'y est plus
On cherche encore des mots
Pour maudire miss Salerno

Mais la politique les emporte
On voudrait bien pleurer
Mais on ne le peut plus
Que c'est triste Genève
Lorsque les barcarolles
Ne viennent souligner
Que des silences creux

Et que le coeur se serre
En voyant sa terrasse
Qui si souvent abritait le bonheur
Des couples amoureux
Que c'est triste la Perle du Lac

Au temps des amours mortes
Que c'est triste pour André Hauri
Qu'on ne voit plus déjà plus

Les baigneurs, les promeneurs
Ouvrent en vain leurs yeux
Inutile beauté
Devant nos regards déçus

Qu'il est triste le parc Mon Repos
Les soirs de pleine lune
Quand on cherche vain
Une terrasse qui n'existe plus

Et que l'on ironise
Sur nos sinistres politiques
Pour tenter d'oublier
Ce qu'on ne se dit pas

Adieu toutes les Mouettes
Qui nous ont fait escorte
Adieu Pont des Pâquis
Adieu rêves perdus

C'est trop triste la Perle du Lac

Au temps des amours mortes
C'est trop triste Genève
Quand on s'y trouve perdu

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

QUE C'EST TRISTE LA PERLE DU LAC

Que c'est triste la Perle du Lac
Au temps des feuilles mortes
Que c'est triste Genève
Quand sa terrasse n'y est plus
On cherche encore des mots
Pour maudire miss Salerno

Mais la politique les emporte
On voudrais bien pleurer
Mais on ne le peut plus
Que c'est triste Genève
Lorsque les barcarolles
Ne viennent souligner
Que des silences creux

Et que le coeur se serre
En voyant sa terrasse
Qui si souvent abritait le bonheur
Des couples amoureux
Que c'est triste la Perle du Lac

Au temps des amours mortes
Que c'est triste pour André Hauri
Qu'on ne voit plus déjà plus

Les baigneurs, les promeneurs
Ouvrent en vain leurs yeux
Inutile beauté
Devant nos regards déçus

Qu'il est triste le parc Mon Repos
Les soirs de pleine lune
Quand on cherche vain
Une terrasse qui n'existe plus

Et que l'on ironise
Sur nos sinistres politiques
Pour tenter d'oublier
Ce qu'on ne se dit pas

Adieu tout les mouettes
Qui nous ont fait escorte
Adieu Pont des Pâquis
Adieu rêves perdus

C'est trop triste la Perle du Lac

Au temps des amours mortes
C'est trop triste Genève
Quand on s'y trouve perdu

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook