29/06/2012

VIEILLE-VILLE : UN CHANTIER DE TROP !

De la terrasse du café de la Clémence, à celle de la Demi-Lune à celle du café du Bourg-de-Four  situés au cœur de la Vieille-ville voire à de nombreux autres endroits du canton, voilà le moment idéal pour notre département des travaux publics pour qu'il délivre le feu vert pour tous les travaux de percement des rues d'un peu partout. Marteaux piqueurs, grues, perforatrices, pelles-mécaniques, compresseurs bruyants, toute la panoplie a été sortie afin de tuer l'ambiance estivale des citoyens et des vacanciers ainsi pris en otage par toutes ces mise en place de travaux.

Au-delà des simples inconvénients habituels, certains comportements sont constitutifs de «troubles anormaux de voisinage ». Leurs auteurs (nos officiels) devraient être sanctionnés sur le plan pénal et/ou sur le plan civil comme le prévoit la loi et le Code de la santé publique.

Car il faut le préciser, tous ces travaux pouvaient largement être fait hors de la saison touristique, nos hivers n'étant pas sibériens, rien n'interdit d'entreprendre ces travaux en automne, voire en hiver. Les autorités ne devraient-elles pas prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter les bruits inutiles ? Visiblement il semble qu'elles s'en fichent royalement au vue des chantiers en route dans la ville. Et là il n'est pas question des chantiers liés au Ceva,  je le précise.

Pourtant  à Genève la loi précise qu'aucun bruit ne doit porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l'homme par sa durée, sa répétition ou son intensité. Aussi, je propose donc  aux commerçants lésés de demander des dédommagements à l'État pour le manque à gagner que procure cette orgie de travaux tout azimut.

.

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

20/06/2012

POLITIQUE: UN TIC DOULOUREUX

Il arrive parfois à certains députés dans des moments de crise de jalousie  de  développer ce que l'on appelle le syndrome de la couvade. Etonnant au premier abord, et pouvant apparaître à n'importe quel moment d'une élection ou d'un succès d'un mouvement fondateur tel le Mouvement Citoyen Genevois ...

Ce phénomène désigne les troubles d'ordre psychique et les manifestations psychosomatiques qui agitent certains hommes au cours des séances du Parlement ou par la simple lecture d'une annonce politique ou d'un blog d'un adversaire de taille.

Suite à la bafouille du député Pierre Weiss, et de son blog déjanté dans TDG concernant sir Henry, il était important d'apporter  chez ce député dépité, la preuve vivante de l'existence  de ces troubles forts fréquents et mal connu des lecteurs.

Des troubles qui recouvrent l'intégralité du prisme des petits maux que connaissent les députés tout au long de ces mois qui précèdent les résultats d'une campagne politique : Des problèmes digestifs, insomnies, prise de poids, nausées, diarrhées ou constipation, maux de tête, douleurs lombaires, crises d'urticaire... Chez certains hommes, tel ce peu libéral député,  on observe même une augmentation du taux de prolactine (hormone de la lactation), tandis que leur taux de testostérone, l'hormone mâle diminue alors que pour le député MCG c'est l'effet contraire qui se manifeste.

À bon entendeur, salut !

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

19/06/2012

PIERRE WEISS: Victime de la couvade ?

Il arrive parfois à certains députés dans des moments de crise de jalousie  de  développer ce que l'on appelle le syndrome de la couvade. Etonnant au premier abord, et pouvant apparaître à n'importe quel moment d'une élection ou d'un succès d'un mouvement fondateur tel le Mouvement Citoyen Genevois ...

Ce phénomène désigne les troubles d'ordre psychique et les manifestations psychosomatiques qui agitent certains hommes au cours des séances du Parlement ou par la simple lecture d'une annonce politique ou d'un blog d'un adversaire de taille.

Suite à la bafouille du député Pierre Weiss, et de son blog déjanté dans TDG concernant sir Henry, il était important d'apporter  chez ce député dépité, la preuve vivante de l'existence  de ces troubles forts fréquents et mal connu des lecteurs.

Des troubles qui recouvrent l'intégralité du prisme des petits maux que connaissent les députés tout au long de ces mois qui précèdent les résultats d'une campagne politique : Des problèmes digestifs, insomnies, prise de poids, nausées, diarrhées ou constipation, maux de tête, douleurs lombaires, crises d'urticaire... Chez certains hommes, tel ce peu libéral député,  on observe même une augmentation du taux de prolactine (hormone de la lactation), tandis que leur taux de testostérone, l'hormone mâle diminue alors que pour le député MCG c'est l'effet contraire qui se manifeste.

À bon entendeur, salut !

NB : Petite précision à son intention : PLUSi veut dire davantage ou son antonyme : moins ! mdr

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

04/06/2012

VOTER ERIC STAUFFER: UN DEVOIR CITOYEN ?

Et voilà que nos hommes et femmes politiques du gouvernement genevois se retrouvent livrés à eux même, comme au bon vieux temps de la récréation scolaire où toutes les insultes et coups bas étaient de règle. Une différence toutefois se remarque de nos jours en cette période électorale c'est cette sournoise coalition qui s'établi en synergie entre une majorité de partis de gauche, la presse et les médias afin de se permettre de tirer en rafales et à boulet rouge sur un seul candidat à abattre. Cette façon de procéder est écœurante. Que cela vienne à coûter une petite fortune d'annonces de toutes sortes, plus est, aux frais des citoyens, cela n'a aucune importance. La cible en vaut la peine. Il faut que ces petits groupes puissent s'assurer de continuer paisiblement à siéger comme ils le font depuis bien longtemps, sans qu'un trublion du MCG vienne s'y insérer afin de remettre un peu d'ordre dans leur petit jeu de copains.

Donc vous l'aurez compris, il faut absolument voter Eric STAUFFER le 17 juin prochain.

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook