02/11/2012

GENÈVE: LE GRAND QUOI ???

Voilà l’idée de génie que se sont mis en tête nos augustes et insignifiants élus, celle de créer le GRAND GENEVE, alors que de toute évidence, dans le PETIT GENEVE on ne roule déjà plus et que les rues paralysées se ferment les unes après les autres. Alors, faisons un vœu et que le ciel nous entende, celui que dans un proche avenir nos frontaliers chéris viennent eux à reprendre cette mauvaise idée et qu'à à leur compte ils se mettent à créer chez eux la GRANDE SAVOIE afin de nous éviter le chaos qui frappe déjà depuis des mois notre ville.

Autre épine aux pieds, voilà qu’aujourd’hui notre ancien procureur général (sans doute investi d’une armée de mauvaises idées !) pense que de légaliser toutes les drogues serait la panacée pour Genève. Le même sous-entend également : « … qu’on n’empêchera pas les gens qui fuient la misère de chercher une vie meilleure chez nous… » Mais monsieur le Procureur oublie de préciser que ces gentilles personnes n’arrêtent pas de s’attaquer à nos stations-service, bijouteries et magasin de la ville, quand ils n’arrachent pas les sacs à main des vieilles dames dans nos rues. Non monsieur le Procureur des mauvaises idées, il nous faut une nouvelle et grande prison pour enrayer le mal qui frappe notre ville et bien entendu une indispensable tolérance zéro pour les voyous de tous bords.

 

 

Écrit par Sir Henry dans Air du temps, Genève, Humeur | Lien permanent | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.