29/12/2012

GENÈVE: BONNE ET HEUREUSE ANNÉE ?

Genève lentement est devenue un nouveau Chicago des années 30, avec à son palmarès quasiment un hold-up par jour, des vols à la tire en permanence, des prisons qui explosent de délinquants,  le prix de l’essence qui augmente sans cesse, la circulation plongée dans le chaos organisé par les Verts, le budget de l’État qui explose en permanence, les radars qui se multiplient, les amendes qui augmentent, les salaires qui stagnent, le chômage qui est à  son paroxysme,  la drogue qui circule, elle  -contrairement à nos voitures-   sans problème dans les rues de la ville et devant les écoles, et les mendiants qui pullulent dans tous les coins de la ville, tout cela pendant que les responsables sont en vacances de neige, que Barazzone se promène la nuit de Noël avec les pompiers et que le PDC singe le MCG dans son nouveau discours digne d’un copié/collé emprunté au Mouvement Citoyen Genevois.

C’est vrai, comme le dit mon collègue, on ne copie que les bons !

Alors pour terminer, veuillez comprendre que vous n’aurez aucune chance de trouver dans ces lignes des vœux de bonne et heureuse année, car tous les sages qui survivent encore à Genève sont conscients  d’avance que l’année  2013 sera bien pire que la précédente : visiblement  on va devoir, en guise de cadeau,  passer l’année de longue heures dans notre voiture arrêtés par les interminables et incontournables bouchons de notre ville...

Alors, à bon entendeur les optimistes, votre rêve du « Grand Genève » ressemblera sans doute à un petchi royal qui fera date dans l’Histoire ;  il ne faudra pas hésiter à en être fiers le moment venu !

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

23/12/2012

GENEVE: UN SINGE EN HIVER

Enfin un député du Grand Conseil genevois qui reconnait avoir sa place politique de libéral dans la jungle, où il dit lui-même se réfugier et s’y sentir à l’aise.

 Eh oui, Renaud Gautier depuis des années nous pressentions votre seconde vie de sauvage,  rien qu’en observant  votre démarche au buste cambré du merveilleux mâle gorille satisfait de ses petits effets lors de nos séances.

Certes cher Renaud, vous êtes l’animal le plus proche de l’humain. Cette parenté, vous venez de nous la confirmer en précisant que votre génome ne diffère que de peu du bel animal que vous êtes. Mais la comparaison doit s’arrêter là Renaud...

Toutefois, comme tous les anthropoïdes, le gorille Renaud est dépourvu de queue. Il existe une grande différence entre sa masse et son sexe (précise Wikipédia) En captivité au Parlement, particulièrement bien nourri de jetons de présence, il atteint parfois d’être transféré au zoo du Palais Fédéral.

Le gorille Gautier de nos régions, roi fugace de l’arbre à palabre, s’abreuve d’une quantité variable de jus de la treille de la jungle de Satigny, qui parait-il, une fois avalé rapidement délogent les vers des parois intestinales. (Wikipédia)

La série de sons et de cris ou de grognements qu'il émet, souvent les lèvres pincées, pour se faire reconnaître de ses membres du PLR, n’est en fait qu’un moyen d'intimidation fort amusante à voir. Sa façon de se frapper la poitrine pendant les séances résulte de sa manifestation d’autosatisfaction  propre du comportement réservé aux mâles plus âgés qui recherche probablement déjà à préserver sa position menacée de chef  en vue des prochaines élections cantonales 2013.

Sir Henry anthropologue amateur

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

22/12/2012

GRAND CONSEIL: UNE JUNGLE EN PÉRIL !

Enfin un député du Grand Conseil genevois qui reconnait avoir sa place politique de libéral dans la jungle, où il dit lui-même se réfugier et s’y sentir à l’aise.

 Eh oui, Renaud Gautier depuis des années nous présentions votre seconde vie sauvage,  rien qu’en observant  votre démarche au buste cambré du merveilleux mâle gorille satisfait de ses petits effets lors de nos séances.

Certes cher Renaud, vous êtes l’animal le plus proche de l’humain. Cette parenté, vous venez de nous la confirmer en précisant que votre génome ne diffère que de peu du bel animal que vous êtes. Mais la comparaison doit s’arrêter là Renaud...

Toutefois, comme tous les anthropoïdes, le gorille Renaud est dépourvu de queue. Il existe une grande différence entre sa masse et son sexe (précise Wikipédia) En captivité au Parlement, particulièrement bien nourri de jetons de présence, il atteint parfois d’être transféré au zoo du Palais Fédéral.

Le gorille Gautier de nos régions, roi fugace de l’arbre à palabre, s’abreuve d’une quantité variable de jus de la treille de la jungle de Satigny, qui parait-il, une fois avalé rapidement délogent les vers des parois intestinales. (Wikipédia)

La série de sons et de cris ou de grognements qu'il émet, souvent les lèvres pincées, pour se faire reconnaître de ses membres du PLR, n’est en fait qu’un moyen d'intimidation fort amusante à voir. Sa façon de se frapper la poitrine pendant les séances résulte de sa manifestation d’autosatisfaction  propre du comportement réservé aux mâles plus âgés qui recherche probablement déjà à préserver sa position menacée de chef  en vue des prochaines élections cantonales 2013.

Sir Henry anthropologue amateur

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

21/12/2012

U B S : UNE BANQUE SUISSE ? REAGISSONS!

Comment aimer, comment servir, comment construire un tel pays, comment encore tolérer que nos banques sans déontologie affichent les armoiries de notre beau pays ?

Comme le dit si bien le pacifique pasteur  Daniel Neeser : « À l'heure où l'on prétend indispensable de maintenir une armée de milice, il serait bon qu'on voie d'où vient l'ennemi aujourd’hui et qu'on lutte efficacement contre lui: ces banques et ces conduites..."

Je pense en ma qualité d’homme politique engagé, qu’il va falloir proposer l’interdiction aux banques de tout usage des couleurs et du mot Suisse tant qu’elles n’auront pas lavé le déshonneur qu’elles infligent à notre pays ?

Fini: la honte, ma colère a pris la place, en compagnie de tous nous devons et allons remettre de l’ordre dans ce grand foutoir de l’UNION DE BANQUES SUISSES et de ses acolytes.

 

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

20/12/2012

APRÈS SWISSAIR, LA BCGE, VOILÀ L'UBS QUI NOUS FAIT HONTE !

UBS sanctionnée à hauteur de 1,4 milliard de francs d'amendes se paie le luxe de régler rubis sur l’ongle. Dès le lendemain les spécialistes constatent que son bilan n’a pas souffert le moindre du monde de cette saignée ?

 Ne croyez pas au miracle. Pendant ce temps UBS a saigné le malheureux Ernest D. employé de la grande banque et va en faire de même avec ses 2500 collègues de Suisse qui attendent eux aussi leur licenciement !

Mais l’étendue du désastre ne se limite pas là: près de 10'000 emplois seront supprimés dans les trois ans pour tout le groupe

 Et pendant ce temps, Gniafront et les guignols mandatés pour faire le gendarme financier helvétique se réveillent enfin, à grands cris ils réclament plus de compétence pour pouvoir infliger des sanctions dissuasives pour l’avenir. Mais visiblement ils n’ont pas compris qu’il est déjà bien trop tard !

 UBS, votre crédibilité est ruinée, vous faite honte à notre pays  comme vous le faite à vos employés licenciés!

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

13/12/2012

À QUI VA PROFITER LA CHEVILLARDE ?

Adieu la Chevillarde, le Conseil d’État a balayé d’un revers de main la décision du conseil municipal de Chêne-Bougeries, en accordant  injustement à des promoteurs extérieurs le plaisir de mener à leur guise la construction qui leur plaira sur ce magnifique terrain, une parcelle qui devait évidemment revenir à la gestion de la commune, comme d’ailleurs les appartements qui y étaient prévus devaient revenir à ses communiers.

Soulignons aussi la lâcheté de certains responsables du Conseil Administratif qui a facilité la tâche des promoteurs en refusant de recourir pour le maintien de la préemption.

Que constate –t-on  aujourd’hui que le peuple vote, que les conseillers municipaux votent, qu’un référendum abouti, et finalement, il suffit d’un seul conseiller d’État pour que tout le travail soit anéanti et remis à des promoteurs extérieurs pour lesquels personne n’a plus de contrôle véritable.

Moralité : La démocratie avec ce gouvernement prend des airs de pochades et d’une image de République bananière.

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

12/12/2012

LE GRAND GENÈVE OU LE GRAND N'IMPORTE QUOI ?

Ah ! Le GRAND GENÈVE…  le rêve de la grenouille Michèle Künzler qui veut faire de notre ville une mégapole aussi grosse que le bœuf de la fable. Alors qu’aujourd’hui déjà  plus rien ne roule dans le PETIT GENÈVE et voilà que le département de l’im…mobilité et les promoteurs français de cette idée de génie souhaitent gonfler dans les dix prochaines années les structures de notre canton d’une centaine de milliers de nouveaux arrivants venus de l’extérieur, accompagnés de leurs voitures et plus est à la recherche d’un travail…. Bonjour l’ambiance future pour les genevois !

Voyez-vous  la messe est dite, après ça plus grand-chose à ajouter !

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

11/12/2012

RTS UN: Les petits coïtes du matin !

Quelle qualité de programmation  nous offre notre télévision romande le matin ? La réponse est simple, juste une sainte catastrophe.  Aujourd’hui mardi 11 décembre à 09 :15, vous aviez droit à des coïtes en plans serrés sur les comédiennes hyper maquillées provenant des « Roses dans la tourmente » cela juste après l’imbuvable « Top modèls » (Titre en anglais plus est !). Alors je me pose la question, monsieur le directeur Gilles Marchand (marchand de feuilletons américain à l’eau de rose), regardez-vous parfois ce qui se passe sur votre antenne le matin ?

Heureusement, le bernois que je suis, visionne aussi outre Sarine  les programmes du service public de la télévision Suisse alémanique, qui elle a opté de mettre la barre bien plus haut en proposant des émissions de très grandes qualités tout public comme pour les étudiants également. Je salue et félicite son directeur et ne comprends pas pourquoi ces émissions ne sont pas adaptées en français pour notre chaîne romande ?

Cela précisé, acceptez-vous dans le futur de payer plus pour une télé publique aussi médiocre ?...Je vous laisse juge. Pour ma part non !

PS : J’émets toutefois un bémol pour le département des Sports et ABE qui eux tirent leur épingle du jeu et ne font pas partie de ma critique.

!

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

07/12/2012

LE PEUPLE SUISSE A DIT NON À L'UNION EUROPÉENNE !

"Moins on pense, moins on entend et plus on parle" ... n'est-ce par monsieur le conseiller d'État  Charles Beer ? Sans doute souffrez-vous d'une surdité précoce pour ne pas avoir entendu le peuple qui depuis des années crie haut et fort son NON à l'adhésion, à cette adhèsion  d'une Union Européenne bancale, qui  s'assimile à un gouffre sans fond et s'enfonce inlassablement chaque jour de plus en plus vers la plus grande faillite de l'Histoire.
Alors Charles, comme vous devenez sourd, plus est, sourd grave,  je vous communique une adresse: AUDIKA BIEN ENTENDU, après une brève consultation gratuite, vous pourrez à nouveau entendre la voix du peuple qui vous dit toujours et encore: NON À L'ADHÉSION À L'UE  !

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

04/12/2012

Tire la Chevillarde, la bobinette de Longchamp cherra

La commune de Chêne-Bougeries, l’une des plus riches du canton, se bat pour maîtriser des terrains afin de créer des logements abordables pour ses communiers, et ce dans la durée. Pour se faire, elle vient de faire l’acquisition d’une très belle et dernière parcelle existant sur la commune en décidant d'exercer son droit de préemption désireuse qu'elle est de construire elle-même.

Un seul obstacle subsiste, celui formé par le conseiller d’État en charge qui s’aligne mystérieusement aux côtés des promoteurs, en soutenant avec force les intérêts d’une grande banque, voire également des quelques avocats du groupe sauvagement intéressés par cette juteuse promotion, qui préemption aussitôt connue tentent déjà de faire capoter le projet des mains de la Commune.

Les motifs restent toujours les même : la densification à outrance du béton, la loi du n’importe quoi, mais vite, et avec le mépris de la végétation des plus beaux arbres que l’on sacrifie au nom du (PLQ) qui porte ici bien son nom !

Le MCG et ses partenaires politiques souhaitent avant tout de mettre l’accent sur la qualité de vie des futurs locataires et non laisser la place à la construction de bureaux ou au tout béton, comme cela se produit actuellement  à la route de Malagnou.

 

Écrit par Sir Henry dans Air du temps, Genève, Humeur | Lien permanent | | | |  Facebook