11/01/2013

CHÊNE-BOUGERIES. La politique des marionnettes ?

Chêne-Bougeries livrée aux mains des promoteurs et ceci au nez et à la barbe des partis municipaux du MCG, des Socialistes et des Verts Libéraux qui se sont battus pour conserver la gestion d’un terrain existant sur sa commune afin d'y construire des appartements réservés à ses communiers.

Mais voilà, l’Exécutif (moins une personne) en a décidé autrement en refusant de déposer le recours souhaité et indispensable pour garder le regard sur ce futur projet.

Le Conseil Administratif par cette décision prouve qu’il prend du coup ses conseillers municipaux pour de simples marionnettes, même pas consultatives. Preuve en est. Des conflits d’intérêts dissimulés sont sans doute aussi à l’origine de cet affaire. La question se pose, à quoi servent les séances du municipal quand une petite majorité tient les autres partis en otage contre l’intérêt des citoyens, en refusant même le dialogue, comme ils l'ont fait vendredi soir.

Espérons que les habitants de Chêne-Bougeries qui ne trouvent toujours pas de logement pour leurs enfants, s’en souviendront lors des prochaines élections.

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.