24/03/2013

LE GRAND GENÈVE: Qui veut se faire aussi gros que le boeuf de la fable.

L'instructive fable de La Fontaine, qui nous met en garde contre l' orgueil et la vanité de cette grenouille qui veut se faire aussi grosse que le Boeuf, est plus que jamais d'actualité.

Non Genève n’a pas besoin de grandir à n’importe quel prix,  mais de respirer cher monsieur Guy Mettan, vous qui êtes le roi des idées transfrontalières, vous  venez sans vous en rendre compte, de réinventer le fil à couper le beurre ; pas la poudre, je vous rassure !

Un petit rappel historique, d’une idée vieille de quatre-vint-trois ans, puisqu’en date du 18 mais 1930 suite à une campagne mémorable, le Grand Conseil donnait le feu vert à : « LA GRANDE GENÈVE » son but était de réunir les grandes commune à la Ville de Genève. L’idée en ce temps-là était généreuse et souhaitée, car elle concernait un programme d’amélioration de la qualité de vie des citoyens. Elle fut donc acceptée.

Aujourd’hui, en faisant un copié/collé d’une idée déjà réalisée, on nous propose d’augmenter le trafic de nos routes déjà saturées, de bétonner à outrance chaque carré de verdure restant pour créer à la gloire de qui, on se le demande, un « GRAND GENEVE » sans âme, sous la pression de nos politiciens, champion du « tout en vélo et en béton ».  Ces derniers ne se sont visiblement pas encore rendus compte de combien la ville était tétanisée par le trop-plein de voitures frontalières et par le manque de postes de travail pour nos citoyens, dû (mais nos politiciens ont de la peine à vous l’avouer !) par cette invasion incontrôlée.

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.