27/03/2013

CLASSE DIRIGEANTE: Un prédateur redoutable !

 

Nous sommes à un moment de l'histoire qui pose un défi radicalement nouveau à l'espèce humaine : pour la première fois, son prodigieux dynamisme se heurte aux limites de la biosphère et met en danger son avenir. Vivre ce moment signifie que nous devons trouver collectivement les moyens d'orienter différemment cette énergie humaine et cette volonté de progrès.

C'est un défi magnifique, mais redoutable. Or, une classe dirigeante prédatrice et cupide, gaspillant ses prébendes, mésusant du pouvoir, fait obstacle au changement de cap qui s'impose urgemment. Elle ne porte aucun projet, n'est animée d'aucun idéal, ne délivre aucune parole mobilisatrice. Après avoir triomphé du soviétisme, l'idéologie néolibérale ne sait plus que s'autocélébrer. Presque toutes les sphères de pouvoir et d'influence sont soumises à son pseudo-réalisme, qui prétend que toute alternative est impossible et que la seule voie imaginable est celle qui conduit à accroître toujours plus la richesse.

Cette représentation du monde n'est pas seulement sinistre, elle est aveugle. Elle méconnaît la puissance explosive de l'injustice, sous-estime la gravité de l'empoisonnement de la biosphère, promeut l'abaissement des libertés publiques. Elle est indifférente à la dégradation des conditions de vie de la majorité des hommes et des femmes, consent à voir dilapider les chances de survie des générations futures. Pour l'auteur de ces pages incisives et bien informées, on ne résoudra pas la crise écologique sans s'attaquer à la crise sociale concomitante. Elles sont intimement liées. Ce sont aujourd'hui les riches qui menacent la planète. (Extrait du site de Worldometres, à voir absolument)

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

25/03/2013

DE QUELLE JUSTICE PARLEZ-VOUS ?

Eric Stauffer condamné pour l'affaire des SIG. Une fois de plus, le MCG vient de prouver que le monde politique Genevois est bien malade.

Le soussigné, député au Grand Conseil, s'érige depuis longtemps contre cette situation scabreuse de l’omerta, cette loi du silence qui est la règle tacite imposée par les partis politiques dominant, dans le cadre de leur  petite  jeu  d’affaires « scélérates ».

Depuis des années le député l'écrit, le publie, le déclame dans tous les registres sur tous les supports médiatiques qui lui sont offerts, mais visiblement sans effet.

Du passé du Conseil des Deux-Cents qui siégeait au Moyen-Âge aux cents députés d’aujourd'hui, rien ou peu de choses ont changé. L'injustice, la déloyauté politique, les clans sont toujours là et toujours fort actif pour faire taire la vérité.

 Honte aux juges qui soutiennent ces procédés antidémocratiques.

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

24/03/2013

LE GRAND GENÈVE: Qui veut se faire aussi gros que le boeuf de la fable.

L'instructive fable de La Fontaine, qui nous met en garde contre l' orgueil et la vanité de cette grenouille qui veut se faire aussi grosse que le Boeuf, est plus que jamais d'actualité.

Non Genève n’a pas besoin de grandir à n’importe quel prix,  mais de respirer cher monsieur Guy Mettan, vous qui êtes le roi des idées transfrontalières, vous  venez sans vous en rendre compte, de réinventer le fil à couper le beurre ; pas la poudre, je vous rassure !

Un petit rappel historique, d’une idée vieille de quatre-vint-trois ans, puisqu’en date du 18 mais 1930 suite à une campagne mémorable, le Grand Conseil donnait le feu vert à : « LA GRANDE GENÈVE » son but était de réunir les grandes commune à la Ville de Genève. L’idée en ce temps-là était généreuse et souhaitée, car elle concernait un programme d’amélioration de la qualité de vie des citoyens. Elle fut donc acceptée.

Aujourd’hui, en faisant un copié/collé d’une idée déjà réalisée, on nous propose d’augmenter le trafic de nos routes déjà saturées, de bétonner à outrance chaque carré de verdure restant pour créer à la gloire de qui, on se le demande, un « GRAND GENEVE » sans âme, sous la pression de nos politiciens, champion du « tout en vélo et en béton ».  Ces derniers ne se sont visiblement pas encore rendus compte de combien la ville était tétanisée par le trop-plein de voitures frontalières et par le manque de postes de travail pour nos citoyens, dû (mais nos politiciens ont de la peine à vous l’avouer !) par cette invasion incontrôlée.

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

23/03/2013

Genève: Une curée expiatoire !

Certes, Anja Wyden Guelpa est une chancelière zélée, réfractaire aux réseaux d’influence, sans doute  aussi au caractère indépendant ; chose que l’on ne pardonne guère dans ce milieu hermétique du Parlement.

Au gout de certains, depuis peu de temps, cette brillante jeune femme est devenue injustement la cible malheureuse de quelques intolérantes mauvaises langues. Toujours les mêmes, elles sont connues, je le souligne !

Il subsiste cependant un élément que personne ne  souligne, c’est la nouvelle charge terrifiante de paperasse officielle que doit quotidiennement gérer et distribuer le personnel de la chancellerie aux députés et différents départements. Une overdose de documents qui asphyxie également le travail des députés,  jusqu’au facteur !

Je salue, chapeau bas,  le travail de toutes ces personnes qui font leur travail avec application sans reproche, dans l’ambiance économique délétère de ces derniers temps, une époque qui a tendance à réduire  le personnel tout en augmentant la charge de travail... puis de trouver des coupables !

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

Chancellerie: Anja Wyden une victime expiatoire !

Certes, Anja Wyden Guelpa est une chancelière zélée, réfractaire aux réseaux d’influence, sans doute  aussi au caractère indépendant ; chose que l’on ne pardonne guère dans ce milieu hermétique du Parlement.

Au gout de certains, depuis peu de temps, cette brillante jeune femme est devenue injustement la cible malheureuse de quelques intolérantes mauvaises langues. Toujours les mêmes, elles sont connues, je le souligne !

Il subsiste cependant un élément que personne ne  souligne, c’est la nouvelle charge terrifiante de paperasse officielle que doit quotidiennement gérer et distribuer le personnel de la chancellerie aux députés et différents départements. Une overdose de documents qui asphyxie également le travail des députés,  jusqu’au facteur !

Je salue, chapeau bas,  le travail de toutes ces personnes qui font leur travail avec application sans reproche, dans l’ambiance économique délétère de ces derniers temps, une époque qui a tendance à réduire  le personnel tout en augmentant la charge de travail... puis de trouver des coupables !

Écrit par Sir Henry dans Air du temps, Genève, Humeur | Lien permanent | | | |  Facebook

21/03/2013

GRAND CONSEIL: UNE ELECTION BIDOUILLÉE

LE MCG A ELU A SON TOUR LE PLUS MAUVAIS JOURNALISTE DU JOUR EN LA PERSONNE DE MONSIEUR CHRISTIAN BERNET DE LA TRIBUNE DE GENEVE, QUI S’EST DIVERTI A REALISER UN PSEUDO SONDAGE DESTINE A ELIRE LE « MEILLEUR » DEPUTE DU GRAND CONSEIL DE GENEVE.

UN SONDAGE QUI, FINALEMENT, ATTRIBUE EN PAGE DE COUVERTURE DE LA TDG, TOUTE  LA GLOIRE A UN PARTI EN PERTE DE VITESSE,  ET PIRE QUE TOUT, ATTRIBUE  LE DEPUTE  MAURO POGGIA A L’UDC, ET CELA A DEUX REPRISES, ERREUR EVIDEMMENT GROSSIERE ET VOLONTAIRE.

IL AURAIT EVIDEMMENT ÉTÉ INSUPPORTABLE POUR LA TDG DE METTRE LE MCG EN PREMIERE PAGE. DE MEME, LE MERITE DE MAURO POGGIA DEVAIT ETRE MINIMISE PAR UNE PETITE REMARQUE ASSASSINE SELON LAQUELLE IL AURAIT ÉTÉ SOUTENU PAR « LE BLOC MCG-UDC ». BIEN EVIDEMMENT, CHRISTIAN BAVAREL, SORTI PREMIER, N’A PAS ÉTÉ SOUTENU PAR « LE BLOC DE L’ALTERNATIVE PS-LES VERTS »….

HEUREUSEMENT QUE LE PEUPLE NE SE LAISSE PAS BERNER PAR DE TELLES FUTILITÉS. LE MEILLEUR PARTI EST LE MCG VOUS L’AUREZ COMPRIS, CELUI QUI N’OBEIT QU’A UN SEUL LOBBY, CELUI DE LA POPULATION !

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

20/03/2013

ON LE SAIT À PRÉSENT, LA JUSTICE EST AVEUGLE !

 

«Son honneur a été froissé». Le prévenu roulant sur une route genevoise, sort de son véhicule et assène à sa victime quatre coups de couteau… Comble de l’ironie,  la minable défense explique que son client n’a pas voulu mettre en danger la vie de sa victime, ni même lui causer des lésions graves. C’est ce qu’on appelle la justice genevoise à l’emporte-pièce !  Avec de telles arguties, l’avocate en question ne devrait-elle pas changer très vite de métier ?

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

14/03/2013

OUVERTURE DE LA CHASSE... Aux députés !

J’aurais pu être flatté, moi, le député MCG, être en photo en première page, à côté de François 1er le nouveau pape des chrétiens, mais voyez-vous je ne le suis pas. L’article paru ce matin dans le 20 minutes me choque pour trois raisons :  

-Pour son intention négative, c'est à dire le fait de me prêter une intention d'utiliser le macaron de la police, alors tel n'était pas le cas ,il s'agissait seulement du bulletin mensuel de la police, nuance, puis le fait aussi d'avoir cherché des témoins, et a fortiori d'une autre couleur politique loin d’être rouge... !

 - De m’être garé un bref instant devant l'hôtel de ville,  l'article le dit d'ailleurs que "les élus sortent de l'Hôtel de ville", justement parce que c'était la fin de la séance, mais le texte ne dit pas que le député est resté seulement deux minutes parce qu’il avait oublié un document important à l'intérieur du bâtiment, ça, bien entendu a été volontairement caché par l’auteur de l’article.

- Cette période pré-électorale ne doit point troubler l’électeur. De tels titres, volontairement placés en première page, avec des titres qui sont manifestement uniquement destinés à créer l'emportement de celui qui est concerné et des quelques lecteurs, peu au courant de ces techniques de délation calomnieuse. 

Et c'est pourquoi je réponds " à froid" Je pense surtout qu'au-delà de tels articles injurieux, dont personne à Genève ne sera dupe, que les Genevois préféreraient lire un article sur leurs soucis quotidiens à eux, ou sur les sujets qui préoccupe le parti politique auquel j'appartiens et pour lequel nous nous employons à les défendre.

Il faut croire que nous devons être assez gênants ...pour lire un tel article aujourd'hui.

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

01/03/2013

GENÈVE: DÉFAIT SON CINÉMA ?

Eh oui! Vous ne rêvez pas. Voilà qu’en Suisse, à Genève en particulier, l’un des pays parmi les plus riches de notre planète, on  s’apprête à enlever un demi-million de contribution à la Fondation Romande pour le Cinéma. Une coupe qui va être orchestrée par la Commission des finances,  tenue, il faut le souligner, par un lot de députés artistiquement parlant, sans qualification aucune, et qui par un simple vote vont  jouer les coupeurs de fonds, là, dans un secteur où il ne le faut surtout pas. Ces messieurs ignorent toujours sans doute, que le cinéma n‘est pas fait que de films X, mais au contraire qu’il s’agit bien d’une industrie qui emploie une multitude de collaborateurs issus de tous les secteurs. Une super PME en autre terme.

Pour mémoire, chers députés concernés, apprenez qu’un film français récemment sorti (et non une super production) a rapporté plus de trois cents millions d’euros à ses producteurs et à l’état. Pendant que chez nous, nous continuons de vouloir produire des films d’art et d’essai avec des moyens de production risibles, (c’est bien d'économiser, certes) mais pour rayonner au-delà des frontières européennes, il y a des règles incontournables à appliquer, mais voilà on ne veut pas les respecter chez nous, en favorisant continuellement depuis des années, des productions fort discutables de petits films, condamnés à tourner  en rond dans des circuits parallèles francophones.

Heureusement,  à Berne le nouveau directeur a une autre vision pour notre 7ème Art, mais voilà, les besogneux de la  Commission des finances préfèrent se livrer à leur cinéma, en prônant l’austérité, sans pour autant continuer d’arroser de millions les secteurs au service de la constructions frontalières ou de rails pour le Ceva…

COUPEZ… ON REFAIT LA SCÈNE… LES COMMISSAIRES N’ONT RIEN COMPRIS AUX DIALOGUES !

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook