25/04/2013

LE STADE DE LA PRAILLE DOIT RESTER AUX GENEVOIS!

Cinq millions de chômeurs en Espagne, trois millions en France, cent-quarante mille en Suisse, avec plus de deux cents mille frontaliers en circulation au quotidien dans les rues de Genève. De plus, les appartements deviennent totalement introuvables dans la cité. Quant aux rues, elles, déjà fortement paralysées devrait avec cette mauvaise idée ; fort mal-inspirée par un membre du parti des Verts, (qui loin d’être mûr), vient nous présenter un projet mort-né voire blet, qui réside d’accorder aux équipes françaises à venir s’entrainer au quotidien et jouer leurs matches au stade de la Praille. Un stade payé fort cher par les citoyens genevois, je dois le rappeler.

 

Une autre raison et non la moindre de refuser ce genre de proposition, qui nous apporterait inévitablement son lot de pollution, par l’afflux supplémentaire qu’entrainerait  cette autorisation d’accès au stade, dans une zone de la ville qui est déjà totalement tétanisée actuellement par une circulation saturée.

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

LE STADE DE LA PRAILLE DOIT RESTER AUX GENEVOIS!

 

Cinq millions de chômeurs en Espagne, trois millions en France, cent-quarante mille en Suisse, avec plus de deux cents mille frontaliers en circulation au quotidien à Genève. De plus, les appartements deviennent introuvables dans la cité. Les rue, elles déjà fortement paralysées devrait avec cette mauvaise idée ; fort mal-inspirée par un membre du parti des Verts, (qui loin d’être mûr), vient nous présenter un projet mort-né voire blet, qui réside d’accorder aux équipes françaises à venir s’entrainer au quotidien et jouer leurs matches au stade de la Praille. Un stade payé fort cher par les citoyens genevois, je dois le rappeler.

Une autre raison et non la moindre de refuser ce genre de proposition, qui nous apporterait inévitablement son lot de pollution, par l’afflux supplémentaire qu’entrainerait  cette autorisation d’accès au stade, dans une zone de la ville qui est déjà totalement tétanisée actuellement par une circulation saturée.

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

18/04/2013

GENEVE: JUSTICE À DEUX VITESSES

Vous tuez ou vous participez activement au meurtre d’une victime sans défense, et voilà que le criminel, fils de bonne famille est purement et simplement libéré contre l’avis pourtant bien marqué de Mme la Procureur Alexandra Armati et du Tribunal des mesures de contraintes, dans l'affaire du crime des Libellules.

MORALITÉ : Si tu as du fric à Genève, la prison cela ne te concerne pas. Quant à vous l’avocat de la défense, pensez-vous une bonne démarche de bafouer pareillement la Justice en luttant pour libérer un participant actif au crime ?

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

17/04/2013

Terrifiante liste de Schindler d’élus condamnés membres du parti Socialiste :

 Gérard Dalongeville  Maire d’Hénin-Beaumont : Détournement de Fonds Publics –   « faux en écriture et usage de faux, détournements de fonds publics, favoritisme et recel de favoritisme ».

Jean-Pierre Kucheida – Député-Maire du Pas-de-Calais : Détournement de fonds.

Véronique Pair, révèle dans son livre « Rose Mafia ». Quand les premières révélations tombent, François Hollande l’a appelé pour lui dire « Tiens bon, on va laisser le vent retomber, ça va passer ».

François Bernardini – Maire d’Istres : Détournement de fonds publics. Condamné en 2001, en appel, à dix-huit mois de prison. 

 Patrick Sève – Maire de l’Haÿ-les-Roses : Détournement de fonds publics. Mis en examen le 8 septembre 2011 pour « octroi d’avantages injustifiés et soustraction de fonds publics », pour un montant d’environ 2 millions d’euros.

François Pupponi – Député-Maire de Sarcelles : Extorsion de fonds – Mis en cause, auditionné le 3 septembre 2010 dans le cadre d’une enquête sur un cercle de jeu parisien pour « blanchiment » et « extorsion de fonds ».  

Jean-Pierre Destrade – Conseiller Général de Saint-Pierre-d’Irube : Trafic d’influences – Condamné en 2005 à 3 ans de prison dont 2 avec sursis et 10.000 euros d’amende. 

Serge Andréoni – Sénateur-Maire des Bouches-du-Rhône : Complicité de trafic d’influences – Mis en examen lundi 17 octobre 2011, pour « complicité de trafic d’influence ».

Henri Emmanuelli – Président du Conseil Général des Landes : Complicité de trafic d’influences – Condamné le 16 décembre 1997 dans l’affaire Urba à dix-huit mois de prison avec sursis et à deux ans pour financement illégal du Parti socialiste.

Janine Ecochard – Vice-Présidente du Conseil Général des Bouches-du-Rhône : Trafic d’influence – Condamnée en 1998 dans l’affaire Urba sur le financement occulte du PS.

Jean-Christophe Cambadélis – Député de Paris : Recel d’abus de confiance –Condamné Mis en examen le 7 juin 2000 pour abus de confiance.

Harlem Désir – Député Européen : Recel d’abus de biens sociaux – Condamné le 17 décembre 1998, à 18 mois de prison avec sursis et 30 000 francs d’amende pour recel d’abus de biens sociaux.

 Michel Pezet – Député des Bouches-du-Rhône : Recel de fonds – Condamné Mis en cause dans l’affaire Urba  pour un financement politique

Jean-Noël Guérini – Président du conseil général des Bouches-du-Rhône : Association de malfaiteurs – Mis en examen le 8 septembre 2011 pour « prise illégale d’intérêts, trafic d’influence, association de malfaiteurs et complicité d’obstacle à la manifestation de la vérité » 

Jean-Pierre Noyes – Conseiller Général des Bouches-du-Rhône : Association de malfaiteurs – Mis en examen le mercredi 11 janvier 2012 pour des faits d’association de malfaiteurs. Il est soupçonné d’avoir favorisé l’attribution d’emplois et de logements sociaux au profit de proches d’Alexandre Guérini, le frère cadet du président PS du conseil général des Bouches-du-Rhône, alors qu’il était le président jusqu’en juin 2011 de « 13 Habitat », l’office HLM rattaché à la collectivité locale.

Jean-Marc Ayrault – Député-Maire de Loire-Atlantique : Délit de favoritisme –Condamné à une peine de six mois de prison avec sursis 

Michel Laignel – Député et Conseiller Général des Bouches-du-Rhône : Favoritisme – Condamné Le 14 juin 2005, alors poursuivi pour «  favoritisme, prise illégal d’intérêts et faux et usage de faux, en écriture publique » le maire de Ronchin a été condamné à deux ans de prison avec sursis et deux ans d’illégibilité.

Christian Bourquin – Président du Conseil Général des Pyrénées-Orientales : Favoritisme dans l’attribution de marché public – Condamné. Soupçonné, dès 2001, d’avoir trafiqué ses comptes de campagne, il est condamné en 2009, à trois mois de prison.

Eli Puigmal – Maire de Saint-Estèves : Délit de favoritisme – Condamné le 26 janvier 2012 délit de favoritisme dans les conditions d’attribution de marché d’organisation de spectacles.

Jacques Mellick – Député-Maire de Béthune dans le Pas-de-Calais : Faux témoignages – Condamné en 1996 par la justice à abandonner tous ses mandats suite à sa condamnation pour témoignage de complaisance dans l’affaire VA-OM.

Jean-Pierre Balduyck – Député du Nord : Favoritisme – Condamné par le tribunal correctionnel de Lille à 7 500 euros d’amende en 2005 après 7 ans de mise en cause, alors qu’il était maire de Tourcoing, pour complicité d’atteinte à la liberté des marchés publics dans l’affaire du Grand Mix de Tourcoing.

 Robert Gaïa – Député du Var : Favoritisme – Condamné le 21 janvier2002 à six mois de prison 

Ségolène Royal – Présidente de la Région Poitou-Charentes : Licenciements abusifs –Condamnée en 2008 par La Cour d’appel de Rennes, l’ancienne candidate socialiste à l’élection présidentielle à dû verser plusieurs mois de salaires non payés à deux de ses attachées parlementaires ayant travaillé pour elle entre 1995 et 1997.

Anne Hidalgo – Adjointe au maire de Paris : Infraction à la législation sur la durée du travail – Condamnée le 26 janvier 2012 .

Jacques Mahéas – Sénateur de Seine-Saint-Denis : Agression Sexuelle – Condamné en mars 2010, pour agressions sexuelles contre une ex-employée municipale. Soutien de François Hollande pendant la primaire socialiste.

Pascal Buchet – Maire de Fontenay-aux-Roses : Harcèlement – Condamné à 8000 € d’amende par le tribunal correctionnel de Nanterre, coupable de harcèlement moral à l’encontre de son ex-directrice de la communication, qui s’est suicidée en 2007.

François-Xavier Bordeaux – Dirigeant du PS bordelais : Abus de faiblesse – Condamné à la peine de deux ans de prison dont un ferme, 

Yacine Chaouat – Adjoint au maire du 19e arrondissement de Paris : Violences conjugales – Condamné par le tribunal correctionnel à six mois de prison avec sursis 

Jack Lang – Député du Pas-de-Calais : Rupture de contrat – Condamné le 6 janvier 2009 par le TGI de Paris à verser 34.000 euros à l’éditeur Bernard Pascuito. Député des Bouches-du-Rhône : Escroquerie – Mise en examen le 8 juillet 2010 pour « complicité de tentative d’escroquerie et complicité de détournement de fonds publics » pour un montant estimé à 740.000 €, grâce à des associations fictives.

Monique Delessard – Maire de Pontault-Combault : Faux en écriture publique –Condamnée le 14 mai 2010,  par la cour d’appel de Paris à 15 mois de prison avec sursis et à une peine d’inéligibilité.

Bernard Granié – Président d’une intercommunalité Bouches-du-Rhône : Corruption – Condamné le 7 septembre par la cour d’appel d’Aix-en-Provence à deux ans de prison ferme et cinq ans d’inéligibilité. Elle a en effet estimé que fournir des informations confidentielles – contre 300 000 euros de pots de vin – à une société de traitement de déchets. 

 Michel Delebarre – Député du Nord : Ecoutes illégales – Condamné Cette ancien ministre de la Fonction Publique sous Mitterrand, a été condamné en 2005 dans le cadre de l’affaire des écoutes de l’Élysée,

a été notamment reconnu coupable du placement sur écoutes de Jean-Edern Hallier, journaliste qui menaçait de révéler l’existence de Mazarine à l’opinion. Il est dispensé de peines.

Claude Pradille – Sénateur du Gard : Corruption – Condamné en 1995 à cinq ans de prison de ferme, cinq ans d’inéligibilité et 300.000 francs d’amende. Il avait été jugé pour «faux et usage de faux, corruption, complicité d’escroquerie et subornation de témoins».

Jean-Paul Huchon – Président du Conseil Régional d’Ile-de-France : Prise illégale d’intérêts dans des marchés publics – Condamné. En novembre 2004, après l’envoi d’une lettre anonyme sur l’existence d’emplois fictifs au conseil régional d’Île de France, il est jugé avec son épouse, Dominique Le Texier, pour prise illégale d’intérêts dans des marchés publics passés 

Robert Navarro – Sénateur de l’Hérault : Abus de confiance – Mis en examen Cible d’une plainte déposée par le PS en mars 2011 pour « abus de confiance », pour des frais personnels et 42.000 € de pizzas qui ont été facturés à la Fédération PS entre 2008 et 2010. Soutien de François Hollande.

René Teulade – Sénateur-Maire de Corrèze : Abus de confiance – Condamné par le tribunal correctionnel de Paris à 18 mois de prison avec sursis et 5 000 euros d’amende. Il s’est rendu coupable coupable d’abus de confiance dans le scandale de la Mutuelle de retraite de la fonction publique  

Khadija Aram – Adjointe au maire de Trappes : Abus de confiance – Condamnée le 27 avril 2011 à deux ans de prison, dont 18 mois avec sursis, pour avoir promis contre rémunération, à des personnes en situation irrégulière des titres de séjour qu’elle n’a jamais obtenus.

Pierre Mauroy – Sénateur du Nord : Abus de confiance – Condamné Le 20 juin 2008, il est mis en examen pour détournement de fonds publics 

Laurent Fabius – Député de la Seine-et-Marne : Homicide involontaire – Mis en examenIl a comparu en février et mars 1999 devant la Cour de justice de la République (CJR) pour homicides involontaires dans l’affaire du Sang Contaminé. 

Philippe Kaltenbach – Maire de Clamart : Corruption – Mis en cause Suite à la diffusion d’une vidéo sur Internet, où on le voit négocier contre de l’argent l’attribution d’un logement au proche d’un collaborateur.

 André Vallini – Sénateur de l’Isère : Licenciement abusif et harcèlement moral –Poursuivi par son attachée parlementaire.

Dominique Strauss-Kahn – ancien Député-Maire du Val d’Oise : Complicité de proxénétisme – Mis en cause Après son procès pour viol dans l’affaire du Sofitel de New York, 

 (Texte issu d'Internet le 15 avril 2013)

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

03/04/2013

L'UNION EUROPÉENNE: Une société secrète et obscure ?

L’Union européenne va très mal, les images vous sont d’ailleurs reflétées chaque soir par les médias, aussi nous commettrions une grave erreur de ne pas tenir compte de certains signaux politiques, ni sous-estimer ces mouvements obscurs qui avancent pour l’instant à visage non découvert et qui avec notre propre argent tentent de nous faire adhérer par la force à l’U.E.

« SUISSE LIBRE » qui parle en faveur d’une Suisse indépendante, libre et neutre a pour but prioritaire de lutter avec vous contre toute adhésion face au grand chaos de l’Union européenne,

Comme l’a dit Churchill il y a déjà longtemps, c’est le modèle suisse, celui qui permet la diversité de notre tissu économique, sa qualité, sa compétitivité et sa répartition de l’économie sur tout son territoire, qui est le meilleur système politique qui soit. Ce système helvétique qui permet à tous et chacun  collectivement de s’épanouir.

En résumé, préservons le génie helvétique et sa devise : « Un pour tous, Tous pour un, sauf pour l’Europe actuelle !

(Extraits Inspirés après lecture du bulletin « Suisse Libre »)

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook