10/05/2013

EUROPE: LE RÉVEIL DES VIEUX DÉMONS ?

Ne voilà pas que l'histoire de l'Europe se met à nouveau à bégayer et nous démontrer que le Vieux continent se laisse aller, une nouvelle fois, vers ses plus anciens démons. En cause la montée de l'islam en Europe et les facteurs qui y contribuent, notamment le discours conformiste du « politiquement correct », qui se fait l'idiot utile et collectif de l'islam. En outre, l'effondrement politique, économique et culturel du monde musulman, qui est en train de s'opérer, participe également à ce renouveau de haine antijuive et anti-israélienne. Dès lors que l'islam ne connaît pas de frontières, cet effondrement touche les communautés musulmanes partout dans le monde. Dans les grands media de toute l'Europe, dans tous des livres à succès, dans la majorité des discours politiques tenus– où, décidément, les leçons de l'histoire n'ont pas été apprises -, des propos affleurent, désignant les Juifs tels qu’ils pouvaient l'être dans les années 1930. Et quand il ne s’agit pas des Israélites, c'est l'Etat juif qui en fait les frais. La dissimulation de deux millénaires de haine à l’encontre des Juifs en Europe se mêle à une ignorance croissante de ce que la civilisation occidentale doit au judaïsme et à ses adeptes. La falsification de l'histoire du Proche-Orient a désormais pleinement recouvert l'histoire de la région et s'y est substituée. A tel point que rappeler aujourd’hui des données élémentaires fait désormais passer celui qui s'y risque pour un partisan de l'outrance. Des idées exterminationnistes anti-israéliennes se propagent à la faveur de l'étoile jaune affublée à Israël. Les Juifs du reste du monde sont incités à se dissocier de l’Etat hébreu et à montrer qu'ils peuvent se couler dans l'air du temps, jusqu’à prendre parti contre Israël, eux aussi. Les non-juifs qui osent défendre Israël ou luttent contre l'antisémitisme et l'antisionisme sont graduellement traités comme des gens suspects. Il paraît absolument inadmissible de laisser passer dans l’indifférence ce qu’il se passe aujourd'hui sans intervenir ni le dire haut et fort. Il faut espérer qu'il reste, chez certaines personnes non-juives, assez de capacités d'indignation morale pour ne pas souscrire à ce laisser-aller de la pensée. Dès lors il faut dire aux amis juifs et à tous les autres pacifistes de par le monde, en leur demandant de ne surtout pas se décourager et de ne pas baisser les bras. Le Bien finit toujours par vaincre le Mal. En se laissant aller à ses plus anciens démons, l'Europe finirait à se condamnera elle-même. La question se pose, est-ce qu’un nombre suffisant d'Européens parviendra-t-il à le percevoir et à réagir avant qu’il ne soit trop tard ? Nous ne pouvons que l'espérer. (Inspiré librement de l’ouvrage de Guy Millière, L'Etat à l'étoile jaune, Tatamis, 2013,(

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.