28/06/2013

LA GRANDE-SAVOIE ET NON LE GRAND GENÈVE !

Voilà que le blogueur de service de la TDG Antoine Vielliard, Conseiller Général MODEM de Haute Savoie de Saint Julien en Genevois, titilleur de l’agglo Franco Valdo Genevoise et du Genevois Franco Suisse ; vous savez, le truc qu’on a débaptisé « LE GRAND GENEVE » parce que FRANCO-VALDO cela montrait un peu trop l’intérêt réel de la France d’envahir notre ville.(lol)

Son titre avant-hier était :

« Souhaitez-vous que soient préservés les espaces verts et les espaces agricoles à St Julien-en-Genevois ? Puis sous-titre : Où les logements devront-ils être construits à St-Julien-en-Genevois? La croissance économique et démographique est forte dans notre agglomération. Elle conduit à une augmentation des prix des logements au détriment des jeunes ; nous avoue-t-il, puis il enchaine : «  Nous devons donc construire des logements dans toute l'agglomération pour que les jeunes ne soient plus contraint de partir se loger plus loin et aggraver involontairement les problèmes de mobilité que nous constatons…(un peu plus loin on lit encore)… La préservation des espaces naturels et agricoles, la sauvegarde de notre mobilité collective autant que la maitrise des dépenses publiques de nos collectivités nous incite à prioriser la construction de logements dans les communes urbaines telles que St Julien, Collonges, Viry, Beaumont et Valleiry plutôt que d'urbaniser de manière répartie dans toutes les communes…entendez bien, dans les communes genevoises !

Bien sûr il est hors de question que St Julien continue de construire tous les logements que refuse de construire le canton de Genève…

Et pendant ce temps les Genevois continuent d’investir des milliards de francs pour nos voisins en polluant leur ville déjà saturée. Alors cher Confrère, vite changez votre fusil d’épaule et proposez à votre gouvernement de construire…LA GRANDE SAVOIE CHEZ VOUS !

Je vous en remerci d’avance.

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

26/06/2013

La maladie honteuse de Mme Schlumpf: Le courage !

Nous aurions tant aimé  lire entre les mots de son discours, ce que Mme Widmer-Schlumpf, traître à son ancien parti, n’a pas dit:

Nous sommes en état de pré-guerre avec le premier Etat-voyou de la planète, les Etats-Unis, qui forts de leur arrogante puissance, font fi du droit international, violent de façon réitérée notre souveraineté, attaquent nos institutions et notre système politique, un brin plus démocratique que le leur, menacent nos entreprises de mesures de rétorsion économique, poussent au chantage et au blocus économique, fait dont ils sont coutumier et qui précède généralement leurs guerres d’agression au nom de Bien.

Et ce n’est pas parce que nous avons peur du mot “guerre” que nous somme prémunis contre cette dernière. Ayons le courage de faire face et de dire non à la clique Obama et à ses sbires maffieux. Rappelez-vous l’affaire des fonds en déshérence, de l’agression planifiée du CJM et du sénateur Damato Jagmetti qui avait osé parler de guerre fut licencié manu militari par Flavio Cotti.

Sous la Coupole fédérale, le courage est aujourd’hui une maladie honteuse. L’affaire des banques procède de la même stratégie et on nous prédit, quelle que soit notre politique, une catastrophe. Eh bien, certains ont décidé d’entrer en Résistance et de dire NON, pour sauver l’honneur et rappeler que les Suisses sont un peuple né guerrier.

Cé qu'è lainô, le Maitre dé bataille que se moqué et se ri dé canaille…1602/2013

En octobre voter pour ceux qui se battent pour le pays et pour votre région !

HENRY RAPPAZ Député Grand Conseil


Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

B E R N E: Le courage est aujourd’hui une maladie honteuse.

Nous aurions tant aimé  lire entre les mots de son discours, ce que Mme Widmer-Schlumpf, traître à son ancien parti, n’a pas dit:

Nous sommes en état de pré-guerre avec le premier Etat-voyou de la planète, les Etats-Unis, qui forts de leur arrogante puissance, font fi du droit international, violent de façon réitérée notre souveraineté, attaquent nos institutions et notre système politique, un brin plus démocratique que le leur, menacent nos entreprises de mesures de rétorsion économique, poussent au chantage et au blocus économique, fait dont ils sont coutumier et qui précède généralement leurs guerres d’agression au nom de Bien.

Et ce n’est pas parce que nous avons peur du mot “guerre” que nous somme prémunis contre cette dernière. Ayons le courage de faire face et de dire non à la clique Obama et à ses sbires maffieux. Rappelez-vous l’affaire des fonds en déshérence, de l’agression planifiée du CJM et du sénateur Damato Jagmetti qui avait osé parler de guerre fut licencié manu militari par Flavio Cotti.

Sous la Coupole fédérale, le courage est aujourd’hui une maladie honteuse. L’affaire des banques procède de la même stratégie et on nous prédit, quelle que soit notre politique, une catastrophe. Eh bien, certains ont décidé d’entrer en Résistance et de dire NON, pour sauver l’honneur et rappeler que les Suisses sont un peuple né guerrier.

Cé qu'è lainô, le Maitre dé bataille que se moqué et se ri dé canaille…1602/2013

En octobre voter pour ceux qui se battent pour le pays et pour votre région !

HENRY Rappaz  Député au Grand Conseil

Écrit par Sir Henry dans Genève | Lien permanent | | | |  Facebook

25/06/2013

LE GRAND GENÈVE : DEVIENT UN PETIT MARSEILLE !

Preuve en est ce matin, où déjà deux personnes ont attaqué un magasin Coop à Plan-les-Ouates. L’un des auteurs a pu être arrêté... OUF ! Mais ne vous réjouissez pas trop vite, malheureusement  faute de place dans nos prisons, le voyou en ressortira bien vite, d’ailleurs son comparse court toujours. Si vous le croisez ne  l'approchez pas, il estdangereux.

Un peu plus loin dans la région de Carouge, un locataire est  pris en otage dans son propre appartement, avec tuerie à coups de couteau. La suite est connue. La victime gagne la rue et s’écroule, mortellement blessée.

Et c’est tous les jours ainsi, attaques, vols de tout genre, vandalisme à l'encontre des TPG aux Palettes où à plusieurs on fracasse les distributeurs de tickets TPG. Demain le prix des tickets augmentera forcément et au citoyen à payer.

Du côté de la Vieille-ville, ce sont les dégradations de nos façades sans cesse souillées qu’il faut, à grand frais restaurer sans cesse; pendant que des faux mendiants stagnent sur le milieu de la route Suisse en importunant les automobilistes, quand ils n’émigrent pas devant les magasins de luxe de la rue du Rhône, au grand dam des propriétaires qui pendant que nos touristes préfèrent s'envoler vers d'autres cantons.

Et puis cerise helvétique sur le chapeau de la  ministre des Finances Eveline Widmer-Schlumpf qui persévère à vouloir livrer nos banques et employés  « clefs en main » aux Américains. Avec une telle patriote au gouvernement on n’est pas sorti de l’auberge.

Ah !si seulement on avait un Bernard Tapie ( 70 ans), l’éternel bagarreur siégeant au Palais fédéral, nous ne serions pas en train de lâchement coopérer avec la justice américaine !

 

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook