23/09/2013

Genève: La phrase qui tue !

Préférez-vous prochainement voir danser le tango argentin ou le pas de deux genevois au Conseil d’État ? Pour ma part, mon choix  est vite fait. Qui voudrait d’un candidat qui pense et dit haut et fort que la mort d’une personne est le prix à payer pour assurer la réinsertion des criminels à Genève !

Par ces paroles stupides ce candidat à l’élection des conseillers d’État vient sans doute de perdre toute crédibilité et chance d’être élu, laissant sa place au candidat du MCG Mauro Poggia, qui marquera la cadence avec beaucoup plus d’humanisme !

Électeurs ne vous trompez pas le 6 octobre prochain !

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.