02/10/2015

17:30 Le Parlement du Grand-Conseil plongé dans le chaos

Oui on le sait,  la population syrienne est plongée dans de grandes souffrances.

Selon les Nations Unies, on compte plus de 250 000 morts et plus d’un million de blessés depuis l’éclatement des violences dans la région. Nombreux sont ceux qui fuient la guerre : Les hommes surtout dérobent le pays en laissent malheureusement le fusil aux mains des femmes pour se défendre et se battre seules contre l’armée islamique.

(Ce n’est pas nous qui le disons mais la presse, photos à l’appui.)

Le MCG rappelle qu’actuellement un Fonds pour les réfugiés syriens de 23 millions d’euros est déjà attribué par Union Européenne aux ONG afin de venir en aide à ces personnes.

La Suisse quant à elle, ne cesse de verser des millions de francs pour l’aide humanitaire cela même au détriment, c’est fort regrettable de l’aide au développement bien plus important en réalité, il me semble.

Autre point non négligeable, depuis un certain temps il n’est plus seulement question d’aide aux réfugiés fuyant la guerre, mais de nombreux demandeurs d'asiles à but économique, voire pour d’autres, nous le savons, renforcer le soutien identitaire souhaité par DAECH. Résultat, de nombreux pays connaissent ainsi de graves manifestations organisées au nom de l’Islam.

La Suisse et Genève en particulier n’ont pas de solution miracle pour pouvoir héberger tous les demandeurs d'asile entrants, et notre ville souhait ne pas connaitre le même chaos que celui provoqué en Suède en Hongrie et ailleurs également, toutes dépassée par l’ampleur des évènements. Ces pays envahis ne sont plus en mesure de faire face à leurs obligations. Restons donc attentifs dans nos régions.

Le MCG désire que l’aide attribué soit minutieusement  étudiée afin de venir en aide réellement aux vrais réfugiés de cette guerre, ultime remarque,  la Suisse ne devra pas profiter par la même occasion de l’exode des cerveaux Syriens qui bien entendu sont également mélangé parmi ces demandeurs.

 

Écrit par Sir Henry | Lien permanent | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.